Connect with us

Religion

Algérie-Cameroun: Chapron réclame une suspension contre Belmadi après ses propos sur l’arbitre

L’arbitrage de Bakary Gassama, lors du match des barrages entre l’Algérie et la Cameroun (1-2) permettant d’accéder à la Coupe du monde 2022, continue de faire parler. Surtout en Algérie où le sélectionneur Djamel Belmadi est revenu avec véhémence sur ce point. Des critiques qui n’ont pas plu à l’ancien arbitre Tony Chapron.Grâce à un…

Published

on

Algérie-Cameroun: Chapron réclame une suspension contre Belmadi après ses propos sur l’arbitre

L’arbitrage de Bakary Gassama, lors du match des barrages entre l’Algérie et la Cameroun (1-2) permettant d’accéder à la Coupe du monde 2022, continue de faire parler. Surtout en Algérie où le sélectionneur Djamel Belmadi est revenu avec véhémence sur ce point. Des critiques qui n’ont pas plu à l’ancien arbitre Tony Chapron.

Grâce à un but d’Ahmed Touba à la 118ème minute lors du match des barrages contre le Cameroun, l’Algérie pensait avoir acté sa qualification pour la Coupe du monde 2022 au Qatar. Mais à la dernière seconde, Karl Toko-Ekambi qualifiait les Lions Indomptables.

Les semaines passent mais l’arbitrage de Bakary Gassama n’est toujours pas digéré chez les Algériens. Lors d’une interview visant à annoncer sa reconduction à la tête de l’équipe nationale, le sélectionneur Djamel Belmadi avait poussé un nouveau coup de gueule en annonçant qu' »on ne verra plus jamais un arbitre comme ça mettre à mal un pays. » Des propos qui n’ont pas plus à l’ancien arbitre de Ligue 1, Tony Chapron.

Le consultant de Canal+, celui qui a dirigé 433 matchs professionnels a fait savoir que les propos de Belmadi ne doivent pas être impunis: « C’est gravissime ce qu’il dit. Il devrait être suspendu pour un moment. » Tout en indiquant que certaines paroles de l’Algérien sont « clairement un appel à la violence. »

« Belmadi est un médiocre »

Si le scénario fou de la rencontre n’a pas tourné à l’avantage des Fennecs, Chapron estime que ces derniers ont perdu seuls la possibilité de se qualifier pour le Mondial 2022: « Si les Algériens ne vont pas à la Coupe du monde, ils n’ont qu’à s’en prendre à eux-mêmes. Quand vous marquez un but à la 118ème minute dans un match de barrages et que vous finissez par perdre, posez-vous des questions. C’est eux qui sont responsables de l’élimination et pas l’arbitre. »

L’ex-officiel est allé plus loin en soulignant qu’il n’y a rien de louable au fait d’imputer une défaite à un arbitre. Et que c’est uniquement un signe de médiocrité: « Les médiocres trouvent toujours des boucs-émissaires, c’est le cas de Belmadi (…) Les champions trouvent des solutions et les médiocres cherchent des excuses. Belmadi est un médiocre. »

Continue Reading
Comments