Connect with us

Santé

« Le gouvernement avoue le crime de ses nervis par l’autopsie »

Published

on


Selon Thiat membre actif de la société civile Y’en marre pense que le rapport médical du médecin légiste incrimine d’avantage Macky Sall.

« Je dis que le rapport médical de la mort de Idrissa Goudiaby incrimine d’avantage Macky Sall. Car si le médecin dit que le gars n’est pas attendu par une balle mais une arme blanche. Cela veut dire que les nervis sont entrés dans cette foule pour massacrer les manifestants. Car on ne peut pas comprendre que les gens qui sont animés d’une envie de manifester frappent leurs camarades avec des coupe-coupe. La famille a annoncé que leur enfant a reçu une balle réelle. Mais avec la sortie des autorités par rapport à l’autopsie, les nervis ont infiltré pour tuer. Je pense que cette situation est pire. Le gouvernement a voulu jouer au malin en parlant de « L’expertise médico-légiste a conclu à une mort violente par choc hémorragique suite à une plaie pénétrante du cou causée par une arme blanche contondante »

Selon lui cette stratégie permet au gouvernement de blanchir les forces de l’ordre en accusant publiquement les nervis. Avant d’innocenter les organisateurs de manifestations.

« Ils n’ont aucune responsabilité sur la mort des martyres. Car si le Président Macky Sall avait autorité les marches, ces citoyens allaient rentrer tranquillement chez eux »
L’activiste s’est prononcé aussi sur le concert de casseroles initié par le leader de l’opposition Ousmane Sonko.

« Cette initiative est plus grave que les marches pacifiques. Car les citoyens seront exposés au pollution sonore. Mais aussi le bruit des malversations des ministres et les députés du pouvoir sont des concerts. Car le gouvernement de Macky Sall n’a rien apporté comme solution : santé ; éducation, chômage et alimentation », a laissé entendre Thiat

Continue Reading
Comments