Connect with us

Sport

Nice-Cologne: récit complet et chronologique des incidents dans le viseur des caméras RMC Sport

C’est une soirée marquée par de nouveaux incidents dans un stade de football qu’a connu l’OGC Nice face à Cologne en Ligue Europa Conférence, jeudi soir. Grâce aux caméras de RMC Sport, diffuseur du match, nous avons pu remonter le fil des événements pour tenter de comprendre les défaillances.RMC Sport a consulté l’ensemble de ses…

Published

on

Nice-Cologne: récit complet et chronologique des incidents dans le viseur des caméras RMC Sport

C’est une soirée marquée par de nouveaux incidents dans un stade de football qu’a connu l’OGC Nice face à Cologne en Ligue Europa Conférence, jeudi soir. Grâce aux caméras de RMC Sport, diffuseur du match, nous avons pu remonter le fil des événements pour ten…,

C’est une soirée marquée par de nouveaux incidents dans un stade de football qu’a connu l’OGC Nice face à Cologne en Ligue Europa Conférence, jeudi soir. Grâce aux caméras de RMC Sport, diffuseur du match, nous avons pu remonter le fil des événements pour tenter de comprendre les défaillances.

RMC Sport a consulté l’ensemble de ses caméras disposées hier à Nice pour essayer de comprendre les circonstances des incidents à l’intérieur de l’enceinte sportive. Les supporters de Cologne étaient plus de 8.000 présents dans la tribune Ray. Nice avait réservé cette partie afin d’assurer une sécurité optimale et d’éviter des individus dans les autres tribunes du stade.  

Un élément saute aux yeux à la vue des images : la facilité pour les supporters de Cologne de rejoindre la tribune Populaire Sud depuis la tribune Ray en passant par la Segurane (Zone VIP latérale). Aucun filtre, seulement une dizaine d’agents de sécurité et un petit muret. Dans un communiqué publié ce vendredi, Nice Eco Stadium (NES), l’exploitant du stade, affirme qu’elle n’a reçu « aucune demande écrite ou orale du club tendant à faire évoluer la sectorisation des tribunes ». Selon nos informations, la Préfecture avait recommandé auprès de l’organisateur un renforcement des séparations pour cette rencontre.

Du côté de la tribune « Garibaldi », la donne est différente. Les supporters de Cologne ont été stoppés par les vitres qui composent en temps normal le parcage visiteur. Aucun contact entre les deux parties dans cette zone, seulement des jets de projectiles. Pour les incidents à l’intérieur de l’enceinte sportive, les images peuvent paraitre longues mais l’ensemble des événements se déroulent en moins de trente minutes.

Autre élément, après la vision de ces images, on peut constater que l’intervention policière est finalement assez rapide. La police ne contrôle pas la sécurité à l’intérieur de l’enceinte sportive. Elle intervient quand la situation n’est plus gérable par les forces de sécurité privée. Les policiers en survêtement de la DNLH interviennent les premiers, avant même l’arrivée des supporters niçois, mais trop peu nombreux face à la centaine de supporters de Cologne. Il y a moins de 10 minutes entre le premier mouvement de foules des supporters de Cologne et l’intervention des premiers CRS en tenue de maintien de l’ordre (d’autres vont intervenir avant mais avec moins de moyens). La rencontre avait été classée 3 sur 5 par la DNLH.

Selon des sources policières à RMC Sport, la négociation a pourtant été « difficile » pour faire pénétrer les CRS à l’intérieur de l’enceinte. Au regard des images, la séquence de « fight » entre les deux parties ne dure pas plus de quatre minutes. Un élément important à la vue de ces images, les stadiers, comme lors des événements au stade de France en mai dernier, semblent dépassés et en nombre insuffisant face aux assaillants. 

Un nombre de stadier insuffisant, des passages entre les tribunes facilement accessibles. L’Allianz Riviera a surtout vu quelques supporters de Cologne (entre 100 et 150 au regard des images) avec une volonté affichée de vouloir aller au contact des Niçois. Les Allemands lancent clairement les hostilités sur les images disponibles, quelques supporters niçois répondent. Certaines images sont très violentes.

Le fil des événements: 

17h35: L’équipe de Cologne arrive à l’Allianz Riviera sous escorte policière. Une minute plus tard, c’est au tour de l’OGC Nice. 

17h41: Les joueurs des deux équipes reconnaissent la pelouse.

17h52 : « Beaucoup d’ambiance, ils ont l’habitude en Allemagne de se déplacer en nombre », affirme Lucien Favre au micro de RMC Sport en bord pelouse. Les 8.000 supporters de Cologne sont déjà présents dans leur « parcage. »  

17h54: Les gardiens de l’OGC Nice sont à l’échauffement, très peu de supporters niçois dans la tribune. 

17h55: Les gardiens de Cologne sortent à l’échauffement sous les encouragements des 8000 supporters présents dans la tribune. 

17h59: Premier mouvement des supporters de Cologne de la tribune du Ray pour passer sur la tribune Segurane (tribune présidentielle). Des membres de l’organisation commencent à s’agiter sur le terrain. La tribune « Populaire Sud » n’est pas encore remplie, très peu de supporters de l’OGCN.  

18h00 : Les premiers policiers de la DNLH, en survêtement, essuient les jets de projectiles des fans de Cologne. Un des policiers est touché par un fumigène.

18h01: Apparition des premiers « supporters » de Cologne au niveau du deuxième anneau proche des loges niçoises. Fumigène en mains, une vingtaine d’individus arrivent très facilement au niveau du virage de la « Populaire Sud ». Petite agitation au niveau des fans niçois qui commencent à courir dans tous les sens. Un premier fumigène est lancé, suivi très rapidement d’un second qui termine au niveau des stadiers positionnés proches de l’entrée J2. Des fans de Cologne arrivent en renfort des premiers. Pour l’instant aucun niçois au contact.  

18h04: Premier contact entre les deux parties. Très grande agitation sur la pelouse. Aucun joueur sur le terrain. Plusieurs stadiers sont présents au milieu des deux camps avec des policiers en survêtements, membres de la DNLH. Pas du tout équiper pour du maintien de l’ordre, les stadiers et les premiers policiers essayent surtout de contenir les Niçois.

Les supporters de Cologne face à Nice, le 8 septembre 2022.
Les supporters de Cologne face à Nice, le 8 septembre 2022. © Capture RMC Sport

18h05/18h06: Les stadiers présents avec des chasubles orange et jaune semblent complètement dépassés. Les fans de Cologne sont nombreux devant les entrées VIP de la tribune officielle. Une dizaine d’individus sont au contact des stadiers et des supporters niçois. Parmi eux, un membre identifié aujourd’hui par RMC Sport comme étant Romain L.. Des bombes agricoles éclatent. De nombreux supporters utilisent leur ceinture pour aller au contact des personnes qui se trouvent en face. L’entrée J2 est bouchée par les supporters niçois. Ceux de Cologne sont masqués. Les bagarres s’enchaînent entre les deux camps, un homme avec un tee-shirt blanc est très proche d’une chute au niveau inférieur. Les supporters de Cologne lancent énormément de projectiles et frappent avec des poteaux qui servent pour séparer les différentes zones dans les coins VIP. 

18h07: Des policiers arrivent en renfort des stadiers. Ils entrent par l’ouverture J2.3. Une vingtaine de policiers se frayent difficilement un chemin pour atteindre le petit muret qui sépare les Niçois et les Allemands. Ils sortent tous une matraque et deux policiers utilisent du gaz lacrymogène pour tenter de disperser les fans de Cologne. Ces derniers n’ont pas peur des policiers, les jets de projectiles continuent. 

18h08: Les policiers avancent vers la tribune Segurane pour ramener les Allemands dans leur tribune. Certains supporters de Cologne sont marqués au visage par l’utilisation des gazs lacrymogène.

Les supporters de Cologne face à Nice, le 8 septembre 2022.
Les supporters de Cologne face à Nice, le 8 septembre 2022. © Capture d’écran RMC Sport

18h12: Le calme est revenu dans la partie de la tribune officielle, les Allemands sont retournés dans leur tribune. Les policiers semblent maitriser la situation. 

18h14: Message du speaker : « regagnez vos places ! », le stade n’est pas du tout rempli à part dans la zone de Cologne. 

18h15: Un côté apaisé, c’est maintenant à l’autre côté de chauffer. Les policiers sont obligés de passer par la pelouse pour se rendre du côté de la tribune Garibaldi.

Les supporters de Cologne face à Nice, le 8 septembre 2022.
Les supporters de Cologne face à Nice, le 8 septembre 2022. © Capture d’écran RMC Sport

18h16: Les vitres qui séparent les deux parties du secteur tribune Garibaldi résistent bien, les policiers arrivent. Un supporter de l’OGCN projette un fumigène en pleine tête d’un fan de Cologne présent à proximité d’un poteau de l’autre côté. La police prend le contrôle de la zone, les stadiers demandent aux supporters de regagner la Populaire Sud.  

18h23: Message de Jonas Hector aux supporters de Cologne.  

18h35: Message de Dante aux supporters niçois. Le coup d’envoi est en danger. Réunion avec l’UEFA et le préfet, le coup d’envoi reporté. L’UEFA pousse pour maintenir le match. 

18h55: Le coup d’envoi est reporté à 19h40. 

Continue Reading
Comments