Connect with us

accident

Davide Rebellin est décédé après un accident à l’entraînement

Davide Rebellin avait consacré une immense partie de sa vie au cyclisme professionnel, mais pas seulement. C’est en pratiquant sa passion qu’il est décédé tragiquement ce mercredi à l’âge de 51 ans. Selon les médias italiens, le tout juste retraité roulait en Vénétie quand il aurait été percuté par un camion. Dépêchés sur les lieux,…

Published

on

Davide Rebellin est décédé après un accident à l’entraînement

Terrible nouvelle pour le cyclisme. Tout juste retraité, à 51 ans, Davide Rebellin a été percuté par un camion à l’entraînement et est décédé ce mercredi,

Christophe Gaudot

Davide Rebellin avait consacré une immense partie de sa vie au cyclisme professionnel, mais pas seulement. C’est en pratiquant sa passion qu’il est décédé tragiquement ce mercredi à l’âge de 51 ans. Selon les médias italiens, le tout juste retraité roulait en Vénétie quand il aurait été percuté par un camion. Dépêchés sur les lieux, les secours n’ont rien pu faire. C’est dans cette région du nord de l’Italie que la légende avait, le 16 octobre dernier, mis fin à une carrière débutée il y a 30 ans, en 1992.

Il y a donc bien longtemps que le nom de Davide Rebellin résonnait dans le peloton. Celui-ci a débuté sa carrière quand Miguel Indurain dominait le Tour de France et l’a achevé quand un gamin, Remco Evenepoel, commence à prendre le pouvoir. Trente-six ans séparent l’Espagnol et le Belge, preuve que le natif de San Bonifacio vouait une passion sans borne à son sport qu’il n’a accepté de quitter qu’à la cinquantaine passée. Coureur controversé, suspendu deux ans pour dopage, Rebellin possède un palmarès long comme le bras qui ne doit rien à sa longévité et bien plus à son talent dans une époque, il est vrai, troublée.

Le triplé sur les Ardennaises en 2004

Tour de France

Le Tour 2024 devrait bien se conclure à Nice

IL Y A 3 HEURES

Tout au long de ses 30 ans de carrière, Davide Rebellin, puncheur de son état, a amassé 61 succès. Le premier en 1993, à la Hofbrau Cup, le 61e et dernier en 2017 sur le Tour d’Iran. Entre ces deux bouquets, les plus mémorables furent évidemment ceux acquis au printemps 2004 quand il avait dompté successivement l’Amstel Gold Race, la Flèche Wallonne et Liège-Bastogne-Liège, ce que personne n’avait réussi avant lui et que seul Philippe Gilbert a fait après, en 2011. Pour ce qui est des classiques, il a aussi remporté deux autres Flèche Wallonne, la Clasica San Sebastian et le Championnat de Zürich, épreuve réputée dans les années 90.

Il a aussi triomphé de Paris-Nice 2008 et de Tirreno-Adriatico 2001 ainsi que d’une étape du Tour d’Italie en 1996, année de son meilleur résultat au général (6e)

Ça s’est passé un 25 avril 2004 : Davide Rebellin gagne à Liège

Crédit: Eurosport

Les affres du dopage

Mais évoquer Davide Rebellin et ne pas mentionner le dopage serait une erreur. Coureur des années 1990 et 2000, l’Italien n’a pas échappé à ce piège. Ainsi, au tournant des années 2000 et ensuite, l’ancien de la Gerolsteiner, équipe sulfureuse s’il en est, est mouillé dans plusieurs affaires. Filmé à deux reprises en caméra cachée en train de chercher à se procurer des produits dopants, Rebellin sera finalement suspendu deux ans par l’Union cycliste internationale en 2010 après un contrôle positif à l’EPO CERA (« nouvelle génération » à l’époque) lors des Jeux Olympiques de Pékin en 2008, où il avait pris la deuxième place sur la course en ligne.

Finalement blanchi pour vices de procédure par un tribunal de Padoue en 2015, Rebellin n’avait pour autant pas récupéré sa médaille d’argent puisque les instances sportives ne reconnaissaient pas cette décision. Reste que cet épisode a mis fin à sa première carrière, celle au plus haut niveau. A déjà 40 ans, Rebellin avait ensuite écumé les petites équipes, éprouvant sa passion au gré d’une décennie où sa retraite a toujours semblé plus proche. Mais lui entendait décider de l’heure de la fin, arrivée à 51 ans. Quelques semaines plus tard, un accident lui a ôté la vie.

Giro

Pour le Tour, on attendra : Evenepoel sera au Giro en 2023

IL Y A 7 HEURES

Tour de France

La 3e étape modifiée à cause d’une route basque fragilisée par l’érosion

25/11/2022 À 17:02

Continue Reading
Comments