Connect with us

Sanction

Stade Toulousain : la sanction d’Antoine Dupont a été réduite

l’essentiel Le demi de mêlée du Stade Toulousain a vu sa sanction réduite de deux matchs après avoir comparu en visioconférence, lundi, devant une commission d’appel indépendante après le carton rouge reçu face à l’Afrique du Sud qui lui avait valu au départ quatre semaines de suspension. Antoine Dupont pourra jouer au Munster dans dix jours,…

Published

on

Stade Toulousain : la sanction d’Antoine Dupont a été réduite

Le demi de mêlée du Stade Toulousain a vu sa sanction réduite de deux matchs après avoir comparu en visioconférence, lundi, devant une commission d’appel indépendante après le carton rouge reçu face à l’Afrique du Sud qui lui avait valu au départ quatre semai…,

l’essentiel
Le demi de mêlée du Stade Toulousain a vu sa sanction réduite de deux matchs après avoir comparu en visioconférence, lundi, devant une commission d’appel indépendante après le carton rouge reçu face à l’Afrique du Sud qui lui avait valu au départ quatre semaines de suspension.

Antoine Dupont pourra jouer au Munster dans dix jours, lors de la première journée de Coupe d’Europe et dès ce week-end face à Perpignan  Initialement suspendu quatre semaines après avoir plaidé coupable à la suite de son intervention malheureuse sur son ex-partenaire de club Cheslin Kolbe – heurté en l’air, le Toulonnais, était retombé sur la tête – lors du dernier France – Afrique du Sud à Marseille le 12 novembre, le capitaine des Bleus avait fait appel.

Des éléments nouveaux

La caractérisation de sa faute n’incluant pas la possibilité d’avoir recours au Head Coaching Process – un joker à usage unique dans une carrière permettant d’atténuer la suspension d’une semaine -, le demi de mêlée était dans l’obligation d’apporter des éléments nouveaux pour que son appel soit entendu. Le fait que Kolbe a rejoué dès le week-end suivant en Italie en était un. 

Mais pour sa défense, le joueur du Stade Toulousain a pu également  s’appuyer sur certaines jurisprudences. Celle de Finn Russell par exemple, qui avait été suspendu deux semaines lors du Tournoi 2015 pour une intervention similaire sur son homologue gallois Dan Biggar et qui avait valu qu’un carton jaune sur le moment.

Le demi-de-mêlée toulousain a donc purgé ses deux matchs de suspension (Japon, Lyon) et peut rejouer dès ce week-end face à Perpignan.

Continue Reading
Comments