Connect with us

LOSC: Galtier recadre Yazici, mécontent après sa sortie

Le LOSC est qualifié pour les seizièmes de finale de la Ligue Europa, mais les Dogues sont passés par tous les états avant de savourer. La frustration d’abord, avec des occasions à la pelle qui ne voulaient pas rentrer, et ce but inscrit par le Sparta Prague en infériorité numérique. Puis la délivrance, ensuite, après…

Published

on

LOSC: Galtier recadre Yazici, mécontent après sa sortie

Yusuf Yazici a refusé de serrer la main de son entraîneur après sa sortie du terrain au profit de Burak Yilmaz, qui a finalement offert la qualification au LOSC (2-1), en Ligue Europa. Christophe Galtier est revenu sur ce petit incident au micro de la chaîne …,

Le LOSC est qualifié pour les seizièmes de finale de la Ligue Europa, mais les Dogues sont passés par tous les états avant de savourer. La frustration d’abord, avec des occasions à la pelle qui ne voulaient pas rentrer, et ce but inscrit par le Sparta Prague en infériorité numérique. Puis la délivrance, ensuite, après ce doublé express de Burak Yilmaz (80e, 84e), qui venait tout juste d’entrer en jeu. L’entrée sur la pelouse du vétéran turc a été un choix fort et gagnant de la part de Christophe Galtier, qui a eu le nez creux.

Galtier: « Il faut accepter de sortir »

Mais il n’a pas fait que des heureux. Yusuf Yazici, dont l’influence sur le jeu lillois ne se dément pas, avait réalisé une bonne prestation jusqu’à sa sortie du terrain, sans toutefois parvenir à se montrer décisif. Et c’est sans doute ce qui a nourri sa colère au moment de sortir, plus que le choix de son entraîneur. Toujours est-il que l’attaquant a refusé de serrer la main de son coach, un geste que ce dernier a peu apprécié. L’incident devrait d’ailleurs faire l’objet d’une discussion entre les deux hommes.

« La motivation est une chose, l’agacement en est une autre, a résumé Christophe Galtier au micro de Téléfoot. On règlera ça tranquillement, entre nous. Il faut accepter de sortir, quelles que soient les raisons. Et quand il est sorti, celui qui est entré à sa place (Burak Yilmaz) a marqué deux buts. » Après son triplé face au Sparta (4-1) à l’aller, Yazici avait commencé sur le banc le match suivant, à Nice (1-1), ce qui l’avait déjà irrité. Dimanche, à Lorient (4-0), il n’a vécu que sa deuxième titularisation en Ligue 1, qu’il a fêté par un but, le 3e en championnat. 

Souffrirait-il d’un manque de considération par rapport à tout ce qu’il apporte à son équipe depuis le début de la saison (neuf buts, deux passes décisives, toutes compétitions confondues) ? C’est possible. Auteur de deux triplés, l’attaquant turc est le meilleur buteur de la Ligue Europa. Cet accès de colère pourrait en tout cas lui coûter sa place contre Monaco dimanche (13h), d’autant que Burak Yilmaz, pas encore titularisé en Ligue Europa, a toujours été « dans un état d’esprit disponible » selon les dires de son entraîneur. Et que sa candidature fait sens pour enchaîner, dans une équipe où les places en attaque ne sont pas figées, loin de là.

Continue Reading
Comments