Connect with us

Uncategorized

Le PSG devrait subir des pertes records en fin de saison en raison du coronavirus et du défaut de paiement de Mediapro

En raison de la crise sanitaire et du faux-bond de Mediapro, le PSG craint un déficit d’environ 200 M€ en fin de saison. Pour le fair-play financier, les choses s’annoncent plus positives. Le président du PSG, Nasser al-Khelaïfi, et son directeur sportif, Leonardo, échangent avant la finale de la Ligue des champions, à Lisbonne le…

Published

on

Le PSG devrait subir des pertes records en fin de saison en raison du coronavirus et du défaut de paiement de Mediapro

En raison de la crise sanitaire et du faux-bond de Mediapro, le PSG craint un déficit d’environ 200 M€ en fin de saison. Pour le fair-play financier, les choses s’annoncent plus positives.,

En raison de la crise sanitaire et du faux-bond de Mediapro, le PSG craint un déficit d’environ 200 M€ en fin de saison. Pour le fair-play financier, les choses s’annoncent plus positives.

Le président du PSG, Nasser al-Khelaïfi, et son directeur sportif, Leonardo, échangent avant la finale de la Ligue des champions, à Lisbonne le 23 août. (S. Boué/L'Équipe)

Le président du PSG, Nasser al-Khelaïfi, et son directeur sportif, Leonardo, échangent avant la finale de la Ligue des champions, à Lisbonne le 23 août. (S. Boué/L’Équipe)

En raison de la crise sanitaire et du faux-bond de Mediapro, le PSG craint un déficit d’environ 200 M€ en fin de saison. Pour le fair-play financier, les choses s’annoncent plus positives.


Arnaud Hermant (avec H. De.)

18 décembre 2020 à 22h40

C’est un choc de puissants qui se déroulera demain soir au stade Pierre-Mauroy entre Lille et le PSG, en guise de conclusion de la 16e journée de L1. Mais ce prestigieux rendez-vous est aussi une rencontre entre deux clubs lourdement impactés par la crise sanitaire et l’affaire Mediapro, qui n’a pas honoré ses paiements et va rendre normalement ses droits de retransmission de la L1 et la L2 mardi, après homologation de l’accord entre le diffuseur et la Ligue par le tribunal de commerce de Nanterre. Cette spirale négative a conduit à un bouleversement majeur au LOSC, avec la vente du club de Gérard Lopez.


Pour lire la suite, abonnez-vous :

Continue Reading
Comments