Connect with us

Politique

CORONAVIRUS – Réaménagement des horaires : Macky devient très «net»

Published

on


Macky Sall a ordonné la limitation des rassemblements dans les services. En attendant de finaliser les discussions avec la Chine et des firmes pharmaceutiques en plus de l’initiative Covax, le gouvernement continue à affiner son plan de vaccination. En Conseil des ministres hier, le Président Sall a demandé la mise en œuvre urgente de la Stratégie nationale de vaccination avec un budget conséquent.

En Conseil des ministres hier, le Président Sall n’a pas manqué d’exprimer son inquiétude face à la propagation du Covid-19 qui est en train de mettre à rude épreuve le système de santé sénégalais. Sans doute touché par les dernières sorties du directeur du Samu national qui redoutait la saturation du service des urgences avec l’afflux des cas sévères dus au coronavirus, il a demandé la décentralisation effective et rapide dans les régions de cette structure. Selon lui, «les moyens logistiques et les ressources humaines et financières de cette structure névralgique doivent être renforcés sans délai».
Aujourd’hui, la pandémie impose à tout le monde des réajustements en attendant l’arrivée du remède miracle. Il a insisté hier sur la nécessité d’accélérer la mise en œuvre urgente de la Stratégie nationale de vaccination, dotée d’un budget conséquent. Laquelle lui a été soumise hier en Conseil des ministres par le ministre de la Santé et de l’action sociale qui annonce des pourparlers très avancés avec la Chine en plus de l’initiative Covax.
En attendant le début de la campagne vaccinale, le président de la République, qui a mis l’accent sur la gravité de la situation, a encore insisté sur l’importance de «respecter les gestes barrières et les protocoles sanitaires, réguler les horaires d’ouverture et de fermeture des marchés, réadapter le fonctionnement des établissements de santé (hôpitaux, centres de santé etc.), de demander aux ministres sectoriels de réorganiser avec les acteurs l’adaptation temporaire des activités économiques et sociales durant ce mois de janvier 2021, de déployer avec le Samu national des dispositifs préventifs et pragmatiques de prise en charge à domicile». En outre, il a enjoint aux scientifiques de surveiller une éventuelle mutation du virus dont certains de ses «variants», devenus plus contagieux, sont en train de faire des ravages dans certains pays comme le Royaume Uni ou l’Afrique du Sud. Par conséquent, Macky Sall demande un contrôle renforcé au niveau de nos frontières.

Continue Reading
Comments