Connect with us

Uncategorized

L’Asvel enchaîne contre Bourg, Monaco se relance face à Nanterre

Deux jours après avoir giflé le leader Monaco à l’Astroballe (92-68), l’Asvel a décroché un nouveau succès face à un adversaire du haut de tableau en Jeep Élite. Les Rhodaniens sont allés s’imposer lundi soir à Bourg (79-70) en match en retard de la 12e journée et conservent leur troisième place au classement. Dans l’Ain,…

Published

on

L’Asvel enchaîne contre Bourg, Monaco se relance face à Nanterre

Deux jours après sa large victoire contre Monaco, l’Asvel est allée s’imposer à Bourg (79-70) lundi soir. Les Monégasques, toujours leaders, sont repartis de l’avant en écrasant Nanterre (90-67). Dijon, deuxième, a également gagné.,

Deux jours après avoir giflé le leader Monaco à l’Astroballe (92-68), l’Asvel a décroché un nouveau succès face à un adversaire du haut de tableau en Jeep Élite. Les Rhodaniens sont allés s’imposer lundi soir à Bourg (79-70) en match en retard de la 12e journée et conservent leur troisième place au classement.

Dans l’Ain, les hommes de TJ Parker ont construit leur succès au retour des vestiaires (18-10 dans le troisième quart-temps), bien emmenés par Thomas Heurtel. Étincelant face à Monaco, l’ex-joueur du Barça a encore guidé les siens avec 21 points et 6 passes décisives. Mais malgré Heurtel, la fin de match a été plus tendue, avec un retour bressan (67-71, 38e) grâce à un tir primé de Maxime Courby.

Peu en réussite derrière la ligne à trois points jusque-là, l’Asvel a alors réglé la mire pour tuer le match grâce à Guerschon Yabusele puis Charles Kahudi.

Monaco repart du bon pied, Dijon suit

Monaco a retrouvé la sérénité du leader. Après deux défaites de rang, les Monégasques ont retrouvé le chemin de la victoire en écrasant Nanterre (90-67). Face à une opposition moins relevée que Dijon ou l’Asvel, récents bourreaux des Monégasques, la Roca Team n’a jamais été inquiétée. Les vainqueurs de l’Eurocoupe ont pris le large dans le deuxième quart-temps (43-27, 20e) en déréglant l’attaque francilienne, à l’image d’un Isaia Cordinier peu en réussite (7 points, à 2 sur 9 au tir).

Ce n’est qu’en fin de match, quand Monaco a logiquement ouvert des espaces que Nanterre a pu retrouver le chemin du panier adverse, sans effet sur le score final. Dans un collectif solide, cinq joueurs à plus de dix points, Damien Inglis termine meilleur marqueur monégasque avec 15 points (5 sur 7 au tir).

Dauphin des Monégasques au classement, Dijon s’est imposé, difficilement, contre Orléans (74-71). Les joueurs de Laurent Legname n’ont jamais pu distancer le 9e de Jeep Élite et son meneur américain Jamel Morris (19 points). Orléans est même passé devant à 45 secondes du buzzer (70-71) mais David Holston a remis la JDA en tête avant que Luke Fischer puis Morris ne manquent les tirs de la gagne pour les visiteurs.

Le Mans, Le Portel et Limoges s’imposent aussi

Dans les autres matches de la soirée, toujours pour le compte de la 12e journée, Le Mans est allé s’imposer à Cholet (95-88), bien aidé par un Valentin Bigote très en forme à trois points (6 sur 7, 28 points au total). Le Portel a enchaîné une troisième victoire consécutive sur le parquet de Roanne (77-74). Les joueurs du Pas-de-Calais se sont même offert le panier de la soirée avec un tir du milieu de terrain de Mehdy Ngouama (13 points).

Enfin, Limoges est venu à bout de Châlons-Reims au prix d’un joli come-back. Mené de 13 points à la pause, le CSP s’est réveillé et n’a mis qu’un quart-temps à recoller (56-55, 30e), porté par Jerry Boutsiele (17 points, 7 rebonds). Un tir primé de Ludovic Beyhurst en début de money-time a ensuite scellé le succès limougeaud.

publié le 17 mai 2021 à 22h59 mis à jour le 17 mai 2021 à 23h04

Continue Reading
Comments