Connect with us

classement

Classement général : Bernal coince mais garde la main, Yates retrouve le podium, Bardet 6e

ParEurosportPublié 26/05/2021 à 15:47 GMT | Mis à jour 26/05/2021 à 16:21 GMTRomain Bardet avait annoncé que la montée vers Sega di Ala serait la plus dure de ce Giro et il ne s’était pas trompé. Ce n’est en tout cas pas Egan Bernal qui contredira le Français. Le Colombien conserve certes confortablement le maillot…

Published

on

Classement général : Bernal coince mais garde la main, Yates retrouve le podium, Bardet 6e

TOUR D’ITALIE 2021 – La terrible montée de Sega di Ala a fait du dégât mercredi. Egan Bernal a pour la première fois depuis le départ connu un moment faible.,

Eurosport

Par

Eurosport

Publié 26/05/2021 à 15:47 GMT

| Mis à jour 26/05/2021 à 16:21 GMT

Romain Bardet avait annoncé que la montée vers Sega di Ala serait la plus dure de ce Giro et il ne s’était pas trompé. Ce n’est en tout cas pas Egan Bernal qui contredira le Français. Le Colombien conserve certes confortablement le maillot rose au terme de cette 17e étape, mais il a connu son premier moment difficile dans la montée finale, en lâchant prise dans les quatre derniers kilomètres.

Le leader de l’équipe INEOS – Grenadiers est arrivé juste après son dauphin au général, Damiano Caruso, lequel lui a repris trois secondes. Mais c’est surtout Simon Yates qui a effacé une partie de son retard. Bonifications comprises, le Britannique a récupéré 57 secondes mercredi. Heureusement pour Bernal, il partait de loin, mais le voilà tout de même revenu à 3’23 ». Avec encore deux étapes de haute montagne et le chrono final de Milan, ce 104e Tour d’Italie regagne soudain en intérêt.

Derrière ces trois hommes, le trou est fait. Aleksandr Vlasov, Hugh Carthy et Romain Bardet, qui ont tous coincé à Sega di Ala, forment un second trio de la 4e à la 6e place, qui se tient en moins de trente secondes. Mais pour eux, le podium sera difficile à aller chercher. Néanmoins, Bardet, en dépit de ses difficultés du jour, gagne une petite place dans la hiérarchie. Derrière lui, on retrouve Daniel Martinez, désormais 7e. Et s’il n’avait pas eu attendre son leader, le coéquipier de Bernal aurait même pu faire beaucoup mieux…

Tour d’Italie

Bernal, le doute s’installe : « J’ai essayé de suivre Yates, c’était peut-être une erreur »

IL Y A 29 MINUTES

Le Top 10 après la 17e étape

1. Egan BERNAL (COL) INEOS Grenadiers
2. Damiano CARUSO (ITA) Bahrain Victorious +2’21 »
3. Simon YATES (GBR) BikeExchange +3’23 »
4. Aleksandr VLASOV (RUS) Astana +6’03 »
5. Hugh CARTHY (GBR) EF +6’09 »
6. Romain BARDET (FRA) DSM +6’31 »
7. Daniel MARTINEZ (COL) INEOS Grenadiers +7’17 »
8. Joao ALMEIDA (POR) Deceuninck – Quick-Step +8’45 »
9. Tobias FOSS (NOR) Jumbo Visma +9’18 »
10. Giulio CICCONE (ITA) Trek – Segafredo +11’06 »

Tour d’Italie

Et Bernal s’est écarté : le moment où il a été lâché par Yates… et son équipier

IL Y A 2 HEURES

Tour d’Italie

Immense bonheur et trilogie complétée sur les grands tours : l’arrivée de Martin en vidéo

IL Y A 2 HEURES

Continue Reading
Comments