Connect with us

Politique

Avion présidentiel – Me El Hadji Diouf : « Macky, le numéro 1 des Sénégalais, doit-on le piétiner ? »

Published

on


L’avion présidentiel nouvellement acquis par le Sénégal s’est invité à la conférence de presse de Me El Hadji Diouf. La robe noire se dit surpris parla vague d’indignation née de cet achat. A le suivre, c’est une nécessité et une pièce essentielle dans la manifestation d’une souveraineté nationale. Il analyse que Macky Sall ne doit pas dire à un président de passer le prendre s’il donner voyager. L’avion présidentiel permet au Sénégal, d’après Me El Hadji Diouf, de garder sa brillance au concert des Nations.

Sélectionné pour vous : « L’avion présidentiel a coûté 57.447.235.356 Fcfa » : Un ministre de Macky Sall dévoile l’info «secret défense»

Un avion présidentiel au coût décrié

L’inclination maladive des membres du gouvernement et de l’Administration à la non-transparence tend à faire d’un petit détail une affaire d’Etat. C’est le cas du débat soulevé par l’annonce de l’acquisition par l’Etat du Sénégal d’un nouvel aéronef de commandement. Le ministre Oumar Guèye a voulu se voiler du «secret défense» pour une information qui est assez aisée à trouver.

Le Quotidien a pu ainsi établir que le nouvel Airbus A-320 Neo du chef de l’Etat aura coûté la somme de 57 milliards de francs Cfa, aménagements et assurances compris. On peut considérer que c’est un bon prix, pour un appareil dont le prix usine standard est déjà beaucoup plus élevé. Mais le pays a bénéficié d’un rabais, pour avoir profité des commandes passées par la compagnie nationale Air Sénégal Sa.

Ensuite, comme cela se passe dans le domaine de l’aéronautique, le fait d’avoir passé commande très tôt a également joué sur le prix. Des confrères ont informé que le montant était tiré du budget des Forces armées. Ce qui a permis au ministre Oumar Guèye d’invoquer le «secret défense» pour ne pas en parler. Or cette clause n’avait été utilisée en soi que pour passer outre les dispositions du Code des marchés publics et ne pas souscrire à un appel d’offres…

Quant à l’opportunité de l’acquisition, il est évident que Macky Sall, à l’instar de Abdoulaye Wade en son temps, ne pourra jamais convaincre ou satisfaire tout le monde. Seul Abdou Diouf y était parvenu, et cela lui avait été facile. Comme à son habitude, il n’a rien fait, se contentant de jouir de l’acquisition de son prédécesseur, le Président Léopold Sédar Senghor. Mais comme Senghor et Wade, Macky Sall ne man­que pas d’arguments pour justifier sa nouvelle acquisition.

SeneNews est le site web d’actualité du Sénégal qui traite de l’actualité politique, l’actualité économique, l’actualité du sport et de l’actualité de société. Vous pouvez retrouver notre fil de l’actualité tous les jours. Aussi, l’actualité en temps réel, le suivi le fil de l’actualité du sport au Sénégal et dans le monde, l’actualité people et les tendances de la mode et de la beauté, toutes les vidéos publiées dans la toile qui concernent l’Afrique et le Sénégal, ainsi que la vie des étudiants. Présent aussi sur tous les réseaux sociaux Facebook, twitter, YouTube, Tiktok, Instagram,…SeneNews offre une large gamme d’articles. Vous pouvez aussi tous les articles Premium SeneNews qui sont mis à disposition de nos lecteurs. Nos applications mobiles sont aussi disponibles en téléchargement gratuit sur Apple Store et sur Google Play.Restez connecté au Sénégal et à l’Afrique grace à tous les canaux d’information mis à disposition par votre magazine d’information en ligne.



Continue Reading
Comments