Connect with us

Politique

Benno Book Yaakaar lance l’opération « Remontada » contre le Pastef de Sonko

Published

on


Ce samedi la coalition présidentielle a renoué avec les grandes mobilisations
stoppées depuis les premières heures de la pandémie au Sénégal. Conscients de la réalité Pastef qui était sortie victorieux lors de la présidentielle de 2019, le ministre Abdoulaye Badji qui lançait les travaux de l’assemblée générale de BBY, a attiré l’attention de tous les responsables du département de Bignona sur l’urgence d’unité et de dépassement pour faire triompher leur coalition. L’occasion a permis également de mettre en place une commission sur l’emploi des jeunes dirigée par Ernest Sambou.

L’opération « Remontada » contre Pastef vient d’être lancée par le Coordonnateur de BBY du département de Bignona ce samedi lors d’une assemblée générale aux airs de démobilisation des troupes. Le ministre Abdoulaye Badji entouré des principaux responsables de la coalition présidentielle et de l’APR, a tenu un véritable discours fédérateur. Une bonne chose pour BBY où on notait certaines échappées individuelles
pour taper dans l’œil de Macky Sall en vue des locales prochaines.

Face à ses troupes, Abdoulaye Badji s’est voulu clair et ferme. « L’heure est d’abord à la ré -mobilisation des troupes car nous avons eu à subir un véritable séisme en 2019. Aujourd’hui, il nous revient de relever les défis et de montrer à la direction du parti et de BBY que le scrutin de 2019 est désormais derrière nous et que nous responsables, à l’unanimité, avons décidé de relever haut le flambeau ». « Pour cela, nous avons les moyens et les fortes mobilisations des militants et sympathisants récemment, prouvent à suisance que Macky Sall est toujours dans le cœur des populations. Nous avons pêché par excès de confiance et nous avons été battus », a reconnu Abdoulaye Badji.

 Très applaudi par l’assistance qui pour la plupart, était électrifiée à l’idée que le président Macky Sall avait déjà choisi ses candidats comme du reste le laissaient entendre certains responsables habitués des salons de salons feutrés de Dakar, le ministre Abdoulaye Badji en profitera pour évoquer la problématique de l’emploi des jeunes.

Selon lui, « Ici à Bignona nous devons aller plus loin que les autres et c’est pourquoi nous mettrons en place un forum inclusif pour réfléchir et trouver solutions et financements dans les plus brefs délais ». Ainsi, à l’unanimité l’assistance a porté sa confiance sur Ernest Sambou, le Coordonnateur adjoint par ailleurs, Secrétaire général de l’ANRAC. Ce dernier accueilli par une salve d’applaudissements, reviendra sur la défaite de 2019 et le diagnostic qui en a été fait. « Nous savons tous ici que nous avons perdu parce que de l’autre côté, il a été fait usage d’armes non conventionnelles mais, on est en politique », révèle Ernest Sambou.

Continue Reading
Comments