Connect with us

Politique

« le Mali ne doit pas se mettre les Français à dos »

Published

on


Le 1er juin, le président bissau-guinéen a reçu le président du Conseil national de la transition (CNT), déjà en première ligne dans les négociations entre la junte malienne et la Cedeao en août 2020. Voici ce qu’ils se sont dit.

Selon les informations de « Jeune Afrique », lors de leur entrevue, Malick Diaw a informé Umaro Sissoco Embaló que le nouveau président de la transition, Assimi Goïta, s’apprête à nommer Choguel Maïga, le chef du comité stratégique du M5-RFP, au poste de Premier ministre.

Alors que les manifestations pro-russes se multiplient à Bamako, le président bissau-guinéen l’a mis en garde, affirmant que « le Mali ne doit pas se mettre les Français à dos. » Il lui a d’ailleurs assuré que ni lui, ni ses homologues de la sous-région, n’accepteront que le sentiment anti-français se diffuse dans le pays. Le numéro 1 du CNT lui a promis de contrôler ces rassemblements.

Continue Reading
Comments