Connect with us

Uncategorized

Vainqueur 4-0 de la République tchèque, l’Italie est prête pour l’Euro

Une semaine après avoir écrasé San Marin 7-0 dans un premier match de préparation sans grand enseignement, l’Italie s’est imposée vendredi 4-0 face à une équipe de République tchèque assez décevante, dans l’engagement et les intentions, et de plus en plus fébrile au fil du match. L’équipe de Roberto Mancini, légèrement inquiétée au cours des dix…

Published

on

Vainqueur 4-0 de la République tchèque, l’Italie est prête pour l’Euro

À une semaine de son entrée en lice dans l’Euro face à la Turquie, l’Italie a battu la République tchèque 4-0 grâce à des buts d’Immobile, Barella, Insigne et Berardi.,

Une semaine après avoir écrasé San Marin 7-0 dans un premier match de préparation sans grand enseignement, l’Italie s’est imposée vendredi 4-0 face à une équipe de République tchèque assez décevante, dans l’engagement et les intentions, et de plus en plus fébrile au fil du match. L’équipe de Roberto Mancini, légèrement inquiétée au cours des dix premières minutes, s’est d’abord détachée au score grâce à deux frappes, déviées, de Ciro Immobile (1-0, 23e) et de Niccolo Barella (2-0, 42e), deux buts plutôt chanceux venus récompenser une nette domination de la Nazionale, laquelle s’est présentée quasiment dans son équipe type, à l’exception de Marco Verratti (genou).

Le troisième but, signé Lorenzo Insigne, bien servi par Immobile (3-0, 66e), est venu récompenser le bon match de l’attaquant de Naples, lequel a offert le quatrième but à Domenico Berardi (Sassuolo), au bout d’une splendide contre-attaque (4-0, 73e). Les attaquants italiens ont tous marqué, Immobile, Insigne et Barella ont semblé au-dessus du lot, la défense n’a pas été inquiétée et l’Italie, qui ouvrira le Championnat d’Europe le 11 juin, face à la Turquie, a étendu son invincibilité à 27 rencontres d’affilée.

Sa dernière défaite remonte au 10 septembre 2018 contre le Portugal. Deux matches de préparation, onze buts marqués, aucun encaissé, voilà un bilan qui devrait suffire à rassurer l’Italie, dont il faut se rappeler l’absence à la Coupe du monde 2018 pour mesurer le chemin parcouru et les progrès accomplis. Opposée à l’Ecosse le 14 juin, lors de son premier match de l’Euro, la République Tchèque a quant à elle montré un bien triste visage et pas beaucoup de caractère.

publié le 4 juin 2021 à 22h44 mis à jour le 4 juin 2021 à 23h26

Continue Reading
Comments