Connect with us

Uncategorized

Youssoupha se défend après la polémique : juste «une bande-son pour illustrer la liste de Didier Deschamps»

Il était resté silencieux jusque-là malgré les remous. Deux semaines après la sortie de son titre « Écris mon nom en bleu » composé pour l’équipe de France de football, Youssoupha est revenu sur la polémique qu’a soulevée sa chanson. Le rappeur était l’invité de « Quotidien » ce jeudi soir sur TMC. Il a…

Published

on

Youssoupha se défend après la polémique : juste «une bande-son pour illustrer la liste de Didier Deschamps»

Invité sur le plateau de l’émission «Quotidien» sur TMC ce jeudi soir, le rappeur est revenu sur la polémique qui a entouré son titre écrit pour l’équipe de France de football à l’approche du prochain Euro.,

Il était resté silencieux jusque-là malgré les remous. Deux semaines après la sortie de son titre « Écris mon nom en bleu » composé pour l’équipe de France de football, Youssoupha est revenu sur la polémique qu’a soulevée sa chanson. Le rappeur était l’invité de « Quotidien » ce jeudi soir sur TMC.

Il a d’abord expliqué dans quelles conditions il avait vécu ce moment loin de la France : « J’étais décalé de fou. Je n’étais pas en France quand tout cela est arrivé, j’habite à Abidjan. Je ne suis pas du tout connecté sur les réseaux. À la base le service de com m’avait juste demandé une bande-son pour illustrer la liste de Didier Deschamps. D’ailleurs ce n’est pas sorti le jour même parce qu’il y a eu un problème technique. J’ai même pensé que tout était annulé. »

Les soucis vont venir ensuite. « Au début, c’était génial tout le monde a adoré : chez les Bleus, dans les rédactions de sport, j’ai reçu plein de messages. Et après, un soir, je suis en boîte de nuit et on m’envoie des photos sur des groupes WhatsApp. Des images de matinales, il y a des gens en cravate, ils parlent de moi, du chant de la discorde, a-t-il rembobiné. Ils en parlent pendant longtemps. Je me dis que je dois être bourré. Je rentre chez moi et, le lendemain, on me dit que la France est en feu. »

Youssoupha ne comprend pas les attaques dont il est victime, notamment de représentants du Rassemblement national. Le vice-président du RN, Jordan Bardella, avait notamment déclaré : « Benzema avait un jour dit que Didier Deschamps cédait à une partie raciste de la France. Eh bien je pense qu’on a cédé à une partie racaille de la France en choisissant Youssoupha. »

«Tous mes textes, je les assume»

Ce dernier s’est donc défendu sur le plateau de l’émission animée par Yann Barthès : « Déjà, le goût du rap du Front national… Ils ont déterré des choses, ils en ont déformées. Ils sont allés chercher des textes quand Chirac était encore Président. Mais tous mes textes, je les assume tous. »

« C’est agaçant que le Rassemblement national dicte l’agenda des débats : les médias, les politiques n’ont pas à se rabaisser à suivre cet agenda. Ils sont racistes, homophobes, dansent avec des nazis : ces gens-là ne sont pas importants. »@YoussouphaMusik dans #Quotidien pic.twitter.com/Y4msM6or28

— Quotidien (@Qofficiel) June 3, 2021

Primé aux Victoires de la musique en 2015 dans la catégorie « Album de musique urbaine de l’année », le rappeur a aussi fait savoir dans quelles conditions la Fédération française de football (FFF) lui avait demandé d’écrire cette chanson. « Ce sont des gens dont je suis proche, qui font à la base un travail remarquable. Il n’y avait pas la prétention d’en faire un hymne, c’était juste pour annoncer la liste, a-t-il insisté. On voulait y aller doucement. C’était juste pour illustrer la vidéo de l’annonce de la liste. D’ailleurs, pendant vingt-quatre heures, ça a été un rêve. Il s’agissait avant tout d’un chant de mobilisation. »

Sans éluder aucune question, le rappeur a aussi parlé de la réaction de Noël Le Graët. Le président de la FFF avait confié dans le Parisien, qu’il n’était pas du tout au courant et qu’il regrettait le recours à ce morceau. Sur ce point-là, Youssoupha estime que le patron de la FFF « était au courant ». « Je ne le connais pas. Ce n’est pas top de sortir ça comme ça, a-t-il lancé. Les gens avec qui j’ai travaillé voulaient innover. Le clip est super bien fait. Je trouve que c’est dommage. »

Continue Reading
Comments