Connect with us

Uncategorized

Super Ligue : Ceferin ne décolère pas et fracasse Agnelli !

Par Romain Rigaux – Actu Coupe D’europe, Mise en ligne: le 05/06/2021 à 21h47 Dans un entretien à So Foot, le président de l’UEFA, Aleksander Ceferin, est revenu sur le fiasco de la Super Ligue. Remonté contre les frondeurs, le patron de l’instance européenne n’épargne pas son ancien ami Andrea Agnelli.Ceferin et Agnelli, une amitié…

Published

on

Super Ligue : Ceferin ne décolère pas et fracasse Agnelli !

Dans un entretien à So Foot, le président de l’UEFA, Aleksander Ceferin, est revenu sur le fiasco de la Super Ligue. Remonté contre les …,

Par Romain RigauxActu Coupe D’europe, Mise en ligne: le 05/06/2021 à 21h47

Dans un entretien à So Foot, le président de l’UEFA, Aleksander Ceferin, est revenu sur le fiasco de la Super Ligue. Remonté contre les frondeurs, le patron de l’instance européenne n’épargne pas son ancien ami Andrea Agnelli.

Super Ligue : Ceferin ne décolère pas et fracasse Agnelli !

Ceferin et Agnelli, une amitié brisée par la Super Ligue

Aleksander Ceferin n’oubliera pas. Dans une interview accordée à So Foot, le président de l’UEFA est revenu sur l’épisode de la défunte Super Ligue. L’occasion pour lui de régler quelques comptes avec les frondeurs. Et notamment un certain Andrea Agnelli.

«Andrea Agnelli, qui était alors le président de l’ECA (Association européenne des clubs), était membre de notre comité exécutif et nous assurait continuellement qu’il n’y avait vraiment pas de quoi s’inquiéter» , a raconté le dirigeant slovène, expliquant que l’instance européenne ne prenait pas «très au sérieux» ce projet mené par les grands clubs européens.

A. Ceferin – «à mes yeux, cet homme n’existe plus»

Problème, il s’est avéré qu’Agnelli, également président de la Juventus Turin, travaillait en sous-marin sur cette compétition mort-née. L’Italien en était même l’un des leaders. Une véritable trahison pour Ceferin. «Dans cette affaire, on peut classer les protagonistes en trois catégories. Je mets Andrea Agnelli dans la première. Là, c’est personnel. À mes yeux, cet homme n’existe plus» , a lâché le patron de l’UEFA.

Les deux hommes étaient pourtant amis de longue date, Ceferin ayant même choisi Agnelli comme parrain de sa fille, Baya, en 2005. «Je pensais que nous étions amis, mais il m’a menti droit dans les yeux jusqu’à la dernière minute du dernier jour, en m’assurant qu’il n’y avait pas de quoi s’inquiéter, poursuit-il. Alors que la veille, il avait déjà signé tous les documents nécessaires au lancement de la Super Ligue.»

Des sanctions pour tout le monde

Autant dire que le président de l’UEFA ne compte pas faire cadeau au patron de la Juve. Les autres frondeurs seront eux aussi sanctionnés. «Dans la deuxième catégorie, je place un groupe de dirigeants que j’estimais assez proches de moi et dont je regrette qu’ils ne m’aient pas dit à l’avance ce qu’ils prévoyaient de faire. Enfin, dans la dernière catégorie, il y a les dirigeants avec qui je n’avais pas de contacts privilégiés. Je ne les blâme pas, mais ils devront eux aussi subir les conséquences de leurs actes» , a-t-il prévenu.

Les neuf membres fondateurs qui ont officiellement quitté cette nouvelle compétition (Arsenal, l’AC Milan, Chelsea, l’Atletico Madrid, l’Inter Milan, Liverpool, Manchester City, Manchester United et Tottenham) devront notamment payer une amende de 15 millions d’euros et seront soumis à la retenue de 5% des revenus qu’ils auraient perçu des compétitions européennes. Quant aux trois clubs toujours impliqués (Real Madrid, FC Barcelone, Juventus), ils risquent une exclusion des deux prochaines éditions de la Ligue des Champions.

A. Ceferin – «comment n’avez-vous pas réalisé que vous marchiez dans la merde ?»

«Le football est bien plus qu’un simple jeu, il fait partie intégrante de nos nations, de nos cultures et de nos sociétés. C’est pour ça que leur lecture de la situation était complètement à côté de la plaque. Par la suite, je leur ai demandé : « Comment n’avez-vous pas réalisé que vous marchiez dans la merde ? » Je veux dire, avec tous leurs conseillers, tout l’argent que ces clubs peuvent mobiliser…» , soupire le Slovène. Avant de conclure sur une note optimiste : «Ils n’essaieront pas de retenter le coup. Je pense que nous sommes tranquilles pour les 10-15 prochaines années.»

Que vous inspirent les propos de Ceferin ? N’hésitez pas à réagir et à débattre dans la zone «Ajouter un commentaire» …




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL  
AIDE

Pour signaler un abus, contactez

Ajouter un commentaire …
Les insultes sont passibles d’une amende de 12.000€ et jusqu’à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste.
N’oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu’en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.





 
 








 A SUIVRE






Continue Reading
Comments