Connect with us

Economie

Iris Corp empoche un nouveau chèque de 10,5 milliards

Published

on


Après le scandale du contrat des 56 milliards de francs CFA octroyés à la société malaisienne IRIS Corp à l’approche des élections législatives de 2017, voilà que permettre l’inscription de quelques trois millions nouveaux électeurs, l’État casque la rondelette somme de 10,5 milliards de francs CFA.

 D’après le site atlanticactu.com avec l’approche des prochaines élections locales à la suite de l’audit du fichier effectué par des experts, il a été révélé que plus de 579 706 cartes d’identité étaient sans données électorales (ne pouvant pas voter), aucun mineur n’a été répertorié même s’il n’y a pas eu d’audit physique, près de 241 199 électeurs ne disposant pas d’empreintes digitales ont voté, et que seuls 47% des jeunes en âge de voter sont en mesure d’accomplir leur devoir civique. Si les 56 milliards de francs octroyés à « Iris Corp » étaient l’un des plus gros scandales, il va s’en dire que le nouveau contrat de 10,5 milliards n’en est pas loin.

La firme cotée à la bourse de Kuala Lumpur sera, en vertu du contrat, tenue de fournir 10 millions de pièces d’identités biométriques sur une période de cinq ans. Elles lui seront réglées par des versements annuels de 10 milliards de F CFA. Iris Corporation Berhad était déjà adjudicataire, en 2007, du marché de fabrication des passeports biométriques, qui court sur une durée de 20 ans.

Continue Reading
Comments