Connect with us

Economie

Sénégal: Huumm… FMI décaisse ! (Ibou Sene)

Published

on


Ça pleut on dirait par ces temps qui courent  avec des tonnes et des quintaux de dollars et autres Eurobonds dans tous les sens et  à tout bout de champ. Il ne se passe un jour, une heure où n’est annoncé avec bruit et fracas un tapis de devises pour le Mackyland. Jalo à gauche, Hot à droite, la plume ne cesse de baver en termes de milliards et la moisson fructueuse. Et la presse, une certaine en fait son chou gras et marron…vantant avec pompe et tambours la signature de SUNUGAL. Et pourtant…nul besoin de sorti de FASEG pour constater dans le panier et surtout in sachet la fragilité et la vulnérabilité de notre économie qui sur plusieurs points arborent le roug…âtre. Combien de fois et  à travers les divers instruments dits de coordination et /ou de soutien, des rappels à l’ordre sont distribués même si enveloppés et «  euphémisés » sous le vocable de quand même …très fortes recommandations. La question en filigrane pour les initiés c’est qu’est-ce qui fait…courir les institutions de BRETTON…,WOODS n’étant pas des enfants de cœur et très loin des philanthropes. Le plus petit et le moindre dollar dépensé est remboursé …rubis sur ongle et à la place du cœur…un caillou pour ces in…sensibles de Washington. Détrompons-nous et  pas dupes, sinon un jeu de dupes, tous leurs gestes sont calculés  ou s’expliquent et se justifient ! Convoquons notre matière première d’exportation et effectivement 1ère source de …devises  en termes de reçus en IDE, celle-là dite …stabilité politique,pour cette attractivité FMI et BM, elle ne saurait suffire, ces deux bras de la finance mondiale étant parfois à la base de remous sociaux-politiques dans plusieurs pays de l’hémisphère Sud. Qui plus est, Sunugal bien que …,n’est plus cette boule de cristal et ce havre del paz connu et chanté d’antan…suivez mon regard …début mars. Donc si ce n’est pas Jean et Jean ne pouvant pas suffire, Paul se présente sous ses habits…pétrole et gaz avec un pays qui bascule sous peu et va entrer dans le club restreint de l’OPEP : Sénégal pétrodollar à l’image des Emirats du Golfe avec une bonne signature…prisée et courue donc. Peut-être ce qui fait aussi courir cette propension à la limite du désinvolte à libérer ces liasses et des fois directement en soutien budgétaire pour combler ces gaps déficitaires indéniables. Oui la signature se porte bien et est bien cotée à l’internationale au vu oui des nombreuses levées de fonds et emprunts. Combien de fois même sur le marché régional et sous…de l’UEMOA, des milliards en emprunts obligataires dans le « Mbaxxus » national  pour dit-on… financement de projets et programmes. Dans tous les cas , ils seront remboursés et les taux ne sont pas gracieux et notre seuil tolérable est frôlé au vu des critères de convergence. Peut-être aussi une des raisons que le prince soit le porte-étendard de l’annulation de la dette urbi et orbi et dans tous les fora jusqu’à la dernière…convocation de la Macronie en sommet de soutien dit-on…woy aux économies africaines avec des droits de tirages sociaux(DTS) et surtout a-sociaux à redistribuer (hum… !) wait and see !

                                                A bon entendeur, salut !

                                        IBOU SENE KAOLACK

Continue Reading
Comments