Connect with us

Uncategorized

Roland-Garros : la dérogation au couvre-feu accordée aux spectateurs de Nadal-Djokovic fait polémique

Le public de Roland-Garros a été autorisé à assister à la demi-finale Nadal-Djokovic jusqu’au bout malgré le couvre-feu de 23 heures. Une décision très critiquée. Article rédigé par Publié le 12/06/2021 10:43 Mis à jour le 12/06/2021 10:46 Temps de lecture : 2 min. Deux salles, deux ambiances. Alors que les forces de l’ordre évacuaient,…

Published

on

Roland-Garros : la dérogation au couvre-feu accordée aux spectateurs de Nadal-Djokovic fait polémique

Le public de Roland-Garros a été autorisé à assister à la demi-finale Nadal-Djokovic jusqu’au bout malgré le couvre-feu de 23 heures. Une décision très critiquée.,

Le public de Roland-Garros a été autorisé à assister à la demi-finale Nadal-Djokovic jusqu’au bout malgré le couvre-feu de 23 heures. Une décision très critiquée.

Article rédigé par


Publié


Mis à jour

Temps de lecture : 2 min.

Deux salles, deux ambiances. Alors que les forces de l’ordre évacuaient, vendredi 11 juin, les fêtards rassemblés sur l’esplanade des Invalides pour non-respect du couvre-feu, les spectacteurs de Roland-Garros ont été exceptionnellement autorisés à assister au match Nadal-Djokovic jusqu’au bout. « Madame, Monsieur, en accord avec les autorités nationales, le match ira a son terme en votre présence », a indiqué le speaker du court Philippe-Chatrier. En apprenant qu’ils avaient eu gain de cause, les spectateurs se sont mis à scander « Merci Macron ! Merci Macron ! ».

« Merci Macron ! » chante le public de @rolandgarros autorisé à rester après le couvre feu. #rolandgarros #couvrefeu pic.twitter.com/FAqrfeO5z4

— Morgan (@MorganRostagnat) June 11, 2021

« Je voudrais remercier l’Elysée et Matignon de nous permettre d’aller au bout de ce suspense incroyable, de ce match de légende » a déclaré pour sa part déclaré Gilles Moretton, le président de la Fédération française de tennis (FFT) au micro de France Télévisions.

Cette « grâce » des pouvoirs publics, déjà accordé pour le match de football entre la France et la Bulgarie mardi soir au Stade de France, a suscité une avalanche de critiques, de la part de responsables politiques du RN ou d’EELV et de journalistes.

Toute la cohérence de ce gouvernement : pendant que les #Invalides sont évacués à coups de gaz lacrymogènes, les spectateurs de #RolandGarros, autorisés par l »Elysée à rester après le #CouvreFeu, scandent « merci Macron ». Un « deux poids, deux mesures » insupportable ! pic.twitter.com/ih0gSHtfcF

— Gilbert Collard (@GilbertCollard) June 12, 2021

« Selon que vous serez puissant ou misérable… » https://t.co/eibxFrxxal

— David Cormand (@DavidCormand) June 12, 2021

Ça s’appelle l’Ancien Régime. Une poignée de privilégiés qui profitent d’une décision du Roi, et les gueux dehors qui se font charger par la police de Lallement. https://t.co/xZtymDXsgr

— Marc Endeweld (@marcendeweld) June 12, 2021

23h hier soir, la police évacue sans égard la jeunesse aux #Invalides, pendant qu’à #RolandGarros, bien installés, les spectateurs sont pour leur part autorisés à braver le #CouvreFeu.

Toujours cette même incohérence du pouvoir, toujours ce même clientélisme élitiste macronien ! pic.twitter.com/U8OV9YWGBU

— N. Dupont-Aignan (@dupontaignan) June 12, 2021

Il faut toutefois préciser que l’accès à Roland-Garros était conditionné à la présentation d’un pass sanitaire, au port du masque et au respect des gestes barrières, contrairement à la fête improvisée sur l’esplanade des Invalides.

actualités
analyses
vidéos

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l’univers Covid-19

Continue Reading
Comments