Connect with us

Politique

«Face au déluge de fautes de français »

Published

on


Sacré Cheikh Oumar Anne. Connu pour son français médiocre, le ministre de la l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation s’est encore distingué, hier, avec un français plus que laborieux, lors du passage du président Macky Sall à Ndioum, dans le cadre de sa tournée économique.

Du haut du présidium, Cheikh Oumar Anne, devant le chef de l’Etat, ses administrés, ses collègues ministres, députés et autres autorités locales a massacré la langue de Molière. «Madames et monsieurs les représentants et représentantes de la représentation nationale. Madames et monsieurs les conseillers départementaux et les conseillers municipaux…», démarre-t-il son speech en cherchant les mots. 

Suffisant pour qu’il soit la risée des internautes qui n’ont pas perdu de temps pour le tourner en dérision.

«Face au déluge de fautes de français de très hauts responsables, je ne peux m’empêcher de parodier le grand Lénine: «La catastrophe littéraire imminente et les moyens grammaticaux de la conjurer» Encore Lénine: «Que faire ?».  Chers collègues instituteurs, nous avons besoin de votre aide», a écrit l’ancien ministre de l’Enseignement supérieur sur sa page Facebook.