Connect with us

Economie

Le préfet de Mbour initie une campagne de sensibilisation au profit des populations des zones impactées.

Published

on


Amener les responsables et les autorités en charge du projet de construction du Port de Ndayane à avoir des plages de concertation avec les populations des communes impactées et les pousser à s’en approprier, est aujourd’hui une préoccupation majeure pour le préfet de Mbour. Mor Talla Tine, puisque c’est de lui qu’il s’agit, a initié ce mercredi 16 juin 2021 à Mbour, une rencontre qui a réuni des acteurs de divers horizons, pour communiquer et échanger des informations sur ce projet de construction de l’infrastructure portuaire à Ndayane. 
 
‘’Dans le cadre de la mise en œuvre du projet de construction du Port de Ndayane, il y a un rôle éminemment important confié aux acteurs territoriaux, notamment tout ce qui touche à la libération de l’emprise. Et nous avons estimé qu’il était important de prendre le temps nécessaire d’expliquer aux parties prenantes les tenants et aboutissants de ce travail qui va conduire à la libération de cette emprise’’. 
 
Le Port de Dakar, maître d’œuvre de cette infrastructure, a décidé d’accompagner le commandement territorial dans l’ingénierie sociale, a dit le préfet de Mbour. Ce qui, selon lui, ‘’explique la rencontre tenue ce matin’’. Une rencontre que le préfet qualifie de ‘’premier jalon qui a consisté à rencontrer certains acteurs comme entre autres les services techniques (domaines, cadastres etc.), la société civile, les représentants des collectivités territoriales, pour qu’ensemble, toutes les populations concernées puissent être édifiées sur le projet’’.
 
Ce port, selon M. Tine, ‘’va contribuer à renforcer les infrastructures portuaires du Sénégal mais également accélérer la croissance économique du pays’’. Dès lors, il estime qu’il était important d’annoncer aux populations que le projet va nécessiter la descente sur le terrain d’équipes constituées de services techniques pour non seulement procéder à la délimitation de l’assiette, faire toute la cartographie nécessaire, mais surtout procéder au recensement et à l’évaluation des impenses’’.
 
À ce propos, l’autorité territoriale dit vouloir rassurer ces populations. ‘’L’autorité est sensible à leur préoccupation. Et je pense que toutes les dispositions seront prises pour que ces populations impactées puissent se retrouver dans ce qui leur sera proposé en terme d’indemnisation. Aujourd’hui, cette ingénierie sociale va se prolonger à travers des rencontres ciblées, dans les villages directement impactés par le projet dans les communes de Popenguine, Ndayane et Diass’’. 
 
Des rencontres toujours sollicitées par les populations, qui vont permettre, selon le préfet, de leur expliquer le contenu du projet, sur les modalités qui sont retenues pour l’indemnisation mais surtout pour leur permettre d’exprimer leurs préoccupations. Dans ce cadre, il est prévu la tenue d’un forum dans chacune des communes concernées pour que les acteurs s’approprient non seulement le projet, mais qu’il se mettent dans une posture d’anticipation surtout par rapport au bouleversement que cette infrastructure va engendrer dans leurs vies quotidiennes’’, a confié le préfet de Mbour. 
 
À l’en croire, ‘’cette ingénierie sociale participe d’une volonté de transparence d’inclusion,  mais aussi de participation des populations. »

Continue Reading
Comments