Connect with us

Uncategorized

Federer : « Le pire est derrière moi, la rééducation se passe vraiment bien »

Il a rompu le silence. Depuis l’annonce fataliste mais résolue le 15 août dernier d’un troisième passage par la case chirurgie pour son genou droit dans une vidéo sur les réseaux sociaux, Roger Federer ne s’était plus exprimé. Mais alors que la quatrième édition à Boston de la Laver Cup s’approche (24-26 septembre, compétition qu’il…

Published

on

Federer : « Le pire est derrière moi, la rééducation se passe vraiment bien »

A quelques jours de la quatrième édition de la Laver Cup (24-26 septembre) à laquelle il ne participera pas à cause d’une troisième opération du genou droit, Ro,

Maxime Battistella

Il a rompu le silence. Depuis l’annonce fataliste mais résolue le 15 août dernier d’un troisième passage par la case chirurgie pour son genou droit dans une vidéo sur les réseaux sociaux, Roger Federer ne s’était plus exprimé. Mais alors que la quatrième édition à Boston de la Laver Cup s’approche (24-26 septembre, compétition qu’il a créée avec son agent Tony Godscick et à laquelle il ne pourra donc pas participer, le Bâlois a fait un premier bilan de ce qu’il avait traversé ces dernières semaines dans des propos relayés par nos confrères de SRF Sport (radio-télévision suisse).

« Le pire est derrière moi, j’attends avec impatience tout ce qui vient. Je me remets bien, la rééducation se passe vraiment bien, je n’ai pas eu de contre-temps. Je l’avais déjà expérimenté un petit peu l’année dernière et j’étais surpris de la manière dont j’avais réagi en traversant cette période, parce que je sais que ce n’est pas le plus facile, surtout pour un athlète de haut niveau. Mais après toutes ces semaines à voyager, c’était aussi sympa d’être à la maison, de passer du temps en famille« , a déclaré Roger Federer lors d’une réunion de sponsoring.

Tennis

La Coupe Davis est morte, vive la Coupe Davis !

IL Y A 5 HEURES

Federer : « La rééducation se passe vraiment bien, je n’ai pas eu de contre-temps »

Ne pas être à la Laver Cup me fait mal, mais la rejouer en 2022 est un de mes objectifs

Lors de l’annonce de cette troisième opération le mois dernier, l’intéressé n’avait pas caché que, s’il se donnait l’objectif de revenir à terme sur le circuit, le chemin serait long et qu’il devait être « réaliste » sur ses chances d’y parvenir à son âge. A 40 ans, le Suisse s’est donc embarqué dans un ultime et sacré « défi » de son propre aveu, et à ce stade précis post-opératoire, l’optimisme semble l’emporter. Expérimenté désormais sur le sujet, lui qui fut si longtemps épargné par les blessures graves au cours de sa carrière, il sait toutefois qu’il ne doit pas mettre la charrue avant les bœufs.

« J’espère reprendre la préparation physique (en salle de gym, NDLR) et me retrouver sur un court de tennis le plus vite possible, mais je dois être patient. C’est une période lente qui s’ouvre désormais. Je dois procéder étape par étape, mais jusqu’ici tout va bien, donc je suis très heureux« , a-t-il encore témoigné. Federer ne sera d’ailleurs pas au TD Garden de Boston pour soutenir la « Team Europe » qu’il a menée à la victoire dans la Laver Cup en 2017, 2018 et 2019. La priorité est claire : se soigner pour se donner toutes les chances de réussir un nouveau come-back.

Ne pas prendre part à l’événement qu’il a lancé est un crève-cœur, mais le Bâlois a une idée derrière la tête. « Ça me fait mal bien sûr, de ne pas y être. Ce seront trois jours ‘hardcore’ à regarder à la télé« , a-t-il confié avant de se projeter sur… la prochaine édition qui aura lieu à l’O2 Arena de Londres en 2022. « C’est un de mes objectifs, de m’impliquer à fond pour pouvoir rejouer dans de telles conditions. » S’il ne peut donner de date de reprise espérée sur le circuit, une chose est donc certaine : Federer compte bien s’offrir une dernière danse.

WTA Ostrava

Garcia éliminée d’entrée à Ostrava

IL Y A 6 HEURES

ATP Metz

Barrere n’y arrive toujours pas : le résumé vidéo de sa défaite face à Pospisil

IL Y A 7 HEURES

Continue Reading
Comments