Connect with us

Santé

Confronté au manque d’eau potable Foss Tague se rebelle

Published

on


Des habitants de Foss Tague, un village de la commune de Syer, dans le département de Louga (nord), se sont élevés, mardi, contre les difficultés d’accès à l’eau potable, alors que la localité est située à une dizaine de kilomètres du Lac Guiers d’où est prélevé l’essentiel de l’eau alimentant Dakar et une bonne partie des zones urbaines du pays.
 
Visiblement remontés contre cela, les habitants se sont rassemblés pour exprimer leur lassitude et ont exigé des pouvoirs publics et du maire en particulier d’œuvrer afin de trouver des solutions permettant de remédier à cette situation.
 
« Je suis né en 1978. Depuis que je suis petit, c’est cette eau que nous buvons. Vous avez vu l’eau que nous buvons Elle est remplie de parasites. Nous sommes obligés de la traiter et la désinfecter afin de l’utiliser’’, a regretté Pathé Guèye, habitant du village.
 
« Le village est constitué en majorité de jeunes qui y sont très attachés. Nous ne faisons pas partie de ces gens qui aspirent à migrer. Nous ne le voulons nullement. Donc nous avons besoin et méritons de meilleures conditions de vie’’, a-t-il ajouté.
 
Pathé Guèye trouve notamment inconcevable que le village situé à une dizaine de kilomètres du Lac de Guiers ne puisse pas disposer d’une eau potable provenant d’une des usines érigées à ses faubourgs pour traiter et conduire l’eau jusque dans les zones urbaines très éloignées.
 
« Nous ne disposons que d’un seul robinet pompe et d’un puits. Nous n’avons pas de pistes ni de case de santé. Vous voyez combien nos femmes sont fatiguées. C’est la raison pour laquelle le maire doit même partir’’, a de son côté dit, Ndiaga Guèye, un autre habitant du village.
 
En réaction, le maire de Syer, Sidy Dior Ka, a rappelé qu’en 2003, trois puits avaient été creusés dans le cadre d’un projet initié par la municipalité non sans pointer du doigt la salinité constatée dans la zone et qui a fait qu’un seul parmi les trois est resté fonctionnel.
 
« L’eau n’est pas suffisante, mais ils ne peuvent pas dire qu’elle est inexistante. Il y a eu par le passé un projet d’adduction à partir d’un conduit de la Sénégalaise des eaux (SDE, ancienne société concessionnaire de la distribution de l’eau), mais il n’a jamais abouti parce que les habitants avaient toujours refusé de payer des frais’’, a laissé entendre le maire.
 
Néanmoins, il a assuré que l’équipe municipale était en train de faire le nécessaire pour trouver une solution au problème d’eau potable du village de Foss Tague. ‘’Je n’arrête pas depuis des années de solliciter les autorités compétentes pour que ce problème soit résolu définitivement’’, a fait valoir l’édile de Syer.

Continue Reading
Comments