Connect with us

Politique

«Doudou KA est un petit frère… mais à mon niveau de responsabilité je ne saurai cautionner ce qui s’est passé»

Published

on


Le coordonnateur départemental de l’Alliance pour la République (Apr, parti au pouvoir), Benoît Sambou a condamné les violents affrontements survenus lundi à Ziguinchor entre les partisans de l’opposant Ousmane Sonko et ceux de son camarade de parti Doudou Ka. 

« Cette nouvelle m’a choqué. Rien ne justifie ce qui s’est passé. Quand j’ai vu les images de ces jeunes qui de vidaient de leur sang, j’ai dit nous sommes en politique pour servir. C’est nous du pouvoir doit rassurer les populations. Notre seul combat est de faire en quelque sorte que cette région puisse profiter de ses enfants. Nous ne saurions sous aucun prétexte, participer à un tel déchaînement de violences, même s’il peut y avoir des provocations», a regretté M. Sambou au Grand Jury de la RFM.

Il a appelé Ousmane Sonko et son camarade de parti Doudou Ka à garder leur sérénité, leur rappelant que la région a beaucoup souffert de violences. « 40 ans de crises. Beaucoup de blessés et de morts. Une économie à terre. Le président Macky Sall est en train de faire énormément d’efforts pour que cette région retrouve sa place», a-t-il déclaré.

Benoît Sambou s’est abstenu de soutenir son camarade de parti Doudou Ka estimant que « aucun Casamançais ne saurait apporter son soutien à des acteurs impliqués dans des violences. Nous ne voulons plus cela  en Casamance. Ma position ne me permet pas de faire l’apologie de la violence».

«En Casamance il n’y a pas de sens interdit ,n’importe qui peut aller n’importe où quand il veut ,la libre circulation est une réalité .Tout sénégalais peut aller où il veut. Nous ne voulons plus de ça en Casamance. Nous voulons des idées des propositions. Je ne suis pas d’accord avec ce qui s’est passé quelqu’en soit l’auteur. Nous souhaitons que cela ne se reproduise plus et nous en profitons pour appeler les uns et les autres à la raison et à la retenue».

 

Continue Reading
Comments