Connect with us

Amazon

Droits TV : Amazon totaliserait 1,4 million d’abonnés à son offre Ligue 1

Détenteur de 80% des droits de la Ligue 1, les 20% restants étant détenus par Canal+, Amazon a fait une entrée retentissante sur le marché du football français. Pourtant, depuis la reprise des rencontres du championnat le 6 août dernier, le mastodonte de l’e-commerce n’a jamais communiqué de chiffres sur le nombre d’abonnés à sa…

Published

on

Droits TV : Amazon totaliserait 1,4 million d’abonnés à son offre Ligue 1

,

Détenteur de 80% des droits de la Ligue 1, les 20% restants étant détenus par Canal+, Amazon a fait une entrée retentissante sur le marché du football français. Pourtant, depuis la reprise des rencontres du championnat le 6 août dernier, le mastodonte de l’e-commerce n’a jamais communiqué de chiffres sur le nombre d’abonnés à sa nouvelle offre. Menée par NPA Conseil et Harris Interactive, une étude apporterait, cependant, un début de réponse selon les informations publiées, ce vendredi, par Le Figaro. Réalisée du 1er au 8 octobre dernier, autour d’un panel de plus de 3700 Français interrogés, cette enquête aurait ainsi évalué à près de 5%, la proportion des foyers français qui seraient aujourd’hui clients du service Prime Video Ligue 1. En définitive, 1,4 million d’abonnés environ.

La suite après cette publicité

Pour détailler de façon plus précise ce chiffre. Un quart d’entre eux, soit environ 360 000 foyers, sont des nouveaux clients qui déboursent donc entre 17 et 19 euros par mois mais «pour les trois quarts restants, il s’agit d’utilisateurs qui étaient déjà abonnés à Amazon Prime et qui ont activé le Pass Ligue 1 à 13 euros», a précisé Philippe Bailly, le président de NPA Conseil. A noter que la saison dernière, à la même époque, Mediapro avait annoncé 600 000 abonnés (400 000 selon L’Equipe) pour sa chaîne Téléfoot. Dès lors, si Amazon totalise, en effet, 1,4M d’abonnés, il s’agirait d’un très bon résultat. Si le Clasico entre l’OM et le PSG devrait également être suivi par bon nombre de téléspectateurs, l’étude révèle malgré tout que le piratage reste «le premier gagnant de la situation».

Continue Reading
Comments