Connect with us

Religion

Sénégal: Élections locales 2022

La capitale sénégalaise sera âprement disputée, lors de ces élections locales du 23 janvier prochain. C’est du moins la conviction de l’analyste politique, Momar Samb qui, invité à l’émission Objection de la radio privée Sud Fm, ce dimanche 24 octobre 2021, est revenu sur les enjeux de ces joutes dans la ville de Dakar. «Dakar…

Published

on

Sénégal: Élections locales 2022

La capitale sénégalaise sera âprement disputée, lors de ces élections locales du 23 janvier prochain. C’est du moins la conviction de l’analyste politique, Momar Samb qui, invité à l’émission Objection de la radio privée Sud Fm, ce dimanche 24 octobre 2021, est revenu sur les enjeux de ces joutes dans la ville de Dakar.

«Dakar sera la mère de toutes les batailles », a estimé Momar Samb qui donne pour preuve, le fait que jusque-là, le candidat de la majorité pour la ville capitale «Rebelle» n’est toujours pas connu. En effet, personne ne sait qui du ministre-maire de Yoff, Abdoulaye Diouf Sarr, d’Amadou Ba, ancien ministre de l’Économie, et aussi des Affaires étrangères, d’Alioune Ndoye, maire socialiste de Dakar Plateau, ou autre, portera la liste de la mouvance présidentielle dans la capitale.

Le problème reste entier du côté de l’opposition, notamment les coalitions Yewwi Askan Wi, tout comme Wallu Senegaal, qui n’ont toujours pas présenté leurs candidats pour la ville de Dakar. Toutefois, Momar Thiam pense que le candidat de l’opposition sera juste un «challenger» pour celui de la majorité présidentielle. Encore que, à son avis, Khalifa Sall, ancien maire de la ville de Dakar, bénéficie toujours d’un aura à Dakar.

Par conséquent, l’invité du journaliste Baye Oumar Gueye pense que « l’émiettement des voix pourrait être un avantage pour la majorité présidentielle, mais une élection n’est jamais gagnée d’avance ».

L’expert en communication politique a par ailleurs tracé la cartographie des villes qui seront âprement disputées, lors de ces élections départementale et communale. Il s’agit, à son avis de l’axe du Baol, à savoir Thiès, Diourbel, Touba, jusqu’à Saint Louis, au Sud du pays, dans le Fouladou et même au Fouta.

Continue Reading
Comments