Connect with us

Uncategorized

Après Nice-Metz, Christophe Galtier prévient : « J’ai la possibilité de changer certaines choses… et je vais le faire »

Avoir une marque de fabrique, c’est bien. Trop se reposer sur elle, moins. Ces dernières semaines, les Aiglons ont renversé plusieurs situations mal embarquées, et leur coach Christophe Galtier craint qu’ils aient pris la mauvaise habitude de procéder ainsi, plus ou moins consciemment. Samedi, l’OGC Nice a ainsi donné le sentiment de jouer avec le…

Published

on

Après Nice-Metz, Christophe Galtier prévient : « J’ai la possibilité de changer certaines choses… et je vais le faire »

LIGUE 1 – Christophe Galtier s’est présenté agacé en conférence de presse samedi. Son équipe de l’OGC Nice a été battue, à domicile, par Metz (0-1).,

Simon Farvacque

Avoir une marque de fabrique, c’est bien. Trop se reposer sur elle, moins. Ces dernières semaines, les Aiglons ont renversé plusieurs situations mal embarquées, et leur coach Christophe Galtier craint qu’ils aient pris la mauvaise habitude de procéder ainsi, plus ou moins consciemment. Samedi, l’OGC Nice a ainsi donné le sentiment de jouer avec le feu… et s’est brûlé, dominé sur ses terres par une équipe messine qui se déplaçait en lanterne rouge chez le dauphin du PSG (0-1).

  • Le classement de Ligue 1

D’où un énervement que Galtier a assumé en conférence de presse. « On a peut-être tendance à croire que les choses se présentent facilement, c’est ce qui m’agace, a déclaré le technicien qui a mené le LOSC au titre la saison passée. On répète le même genre d’erreur, ou de comportement, sur les entames de match, cela a été le cas contre Montpellier et on n’avait pas réussi à inverser la tendance (défaite 0-1, NDLR). Cela a été le cas à Clermont, et on y est arrivé (victoire 1-2). »

Ligue 1

Nice tombe de haut

IL Y A 3 HEURES

On a pris l’habitude de mal commencer les matches et de quand même les gagner, et on pense que ça va se passer tout le temps comme ça, mais le foot te punit

Les joueurs niçois ont partagé le constat établi par leur coach. Andy Delort l’a fait au micro de Canal Plus, alors que son équipe était menée à la mi-temps : « Depuis le début, on a du mal à bien entamer les matches. » Puis Dante en a remis une couche, l’échec consommé : « On a pris l’habitude de mal commencer les matches et de quand même les gagner, et on pense que ça va se passer tout le temps comme ça, mais le foot te punit. »

  • A l’occasion du Black Friday, bénéficiez d’une offre exceptionnelle pour vous abonner à Eurosport : 29,99 euros la première année, au lieu de 69,99 euros, soit 57 % de réduction !

Pour expliquer ces mises en route balbutiantes, Galtier réfute l’argument de la pression : « Est-ce qu’il y a de la crispation parce qu’il y a de l’enjeu par rapport à notre positionnement ? Je n’en suis pas si sûr. » Et pour y remédier, il promet des actes : « Je dois mener une réflexion… Peut-être être moins ouvert, attendre un peu plus, pour contrer, ou changer les profils de joueurs. J’ai la possibilité, dans mon effectif, de changer certaines choses… et je vais le faire. »

« On les sortira du confort »

« Il faudra automatiquement changer des choses, a-t-il appuyé, après ce frustrant match de la 15e journée de Ligue 1. Il faut que l’on ait beaucoup plus de profondeur. On en a beaucoup parlé cette semaine, de la profondeur. On l’a beaucoup travaillée, et on ne l’a pas trouvée ce soir. Il y a un trop gros décalage entre ce que nous avons travaillé et ce que nous avons proposé ce soir (samedi). »

Sur un ton calme, l’ancien entraîneur de Saint-Etienne a poursuivi sa mise en garde : « Peut-être que ma pédagogie a fait en sorte que les joueurs n’ont pas compris. Ou alors certains n’ont pas eu envie. » Le cas échéant ? « On les sortira du confort« , conclut-il. Cette fois-ci, le message est sans doute passé.

Andy Delort lors de Nice-Metz en Ligue 1

Crédit: Getty Images

Ligue 1

« Il est imprégné par la victoire » : Delort, le talisman de Galtier

31/10/2021 À 16:48

Ligue 1

Filets anti-projections, tribunes rehaussées : six semaines après la honte, Nice retrouve son public

01/10/2021 À 21:31

Continue Reading
Comments