Connect with us

Uncategorized

Cinq choses à savoir sur Ralf Rangnick le nouveau coach de Manchester United

Par Aurélien Macedo Publié le 29/11/2021 16:18 Arrivé en catimini afin d’assurer le poste d’entraîneur intérimaire à Manchester United, Ralf Rangnick est un personnage atypique du football. Mystérieux, talentueux et fasciné par les rôles de l’ombre, il est plus que jamais mis en lumière avec cette arrivée en grandes pompes. La suite après cette publicité…

Published

on

Cinq choses à savoir sur Ralf Rangnick le nouveau coach de Manchester United

Arrivé en catimini afin d’assurer le poste d’entraîneur intérimaire à Manchester United, Ralf Rangnick est un personnage atypique du football. Mystérieux, talentueux et fasciné par les rôles de l’ombre, il est plus que jamais mis en lumière avec cette arrivée…,

  • Par
    Aurélien Macedo


  • Publié le

Arrivé en catimini afin d’assurer le poste d’entraîneur intérimaire à Manchester United, Ralf Rangnick est un personnage atypique du football. Mystérieux, talentueux et fasciné par les rôles de l’ombre, il est plus que jamais mis en lumière avec cette arrivée en grandes pompes.

La suite après cette publicité

«Manchester United a le plaisir d’annoncer la nomination de Ralf Rangnick en tant que manager intérimaire jusqu’à la fin de la saison, sous réserve des exigences du visa de travail. Michael Carrick restera en charge de l’équipe première jusqu’à ce que le visa de travail de Ralf soit finalisé. Après cette période, Ralf et le club ont convenu qu’il continuerait à jouer un rôle de consultant pendant deux années supplémentaires» a écrit aujourd’hui Manchester United au moment de dévoiler le nom de son futur entraîneur intérimaire jusqu’à la fin de la saison. Un poste à court terme qui lui permettra ensuite d’avoir un rôle dans la politique sportive des Red Devils dès cet été où il prendra la place d’Ed Woodward. Théoricien du football, entraîneur, stratège, directeur sportif, conseiller … Ralf Rangnick a multiplié les casquettes différentes depuis de longues années. Monument du football allemand, il n’a cependant pas la reconnaissance et l’exposition qui correspond à son empreinte dans le football.

Une faculté à amener les clubs au sommet

Dans ses différents rôles que ce soit en tant que coach ou directeur sportif, Ralf Rangnick a toujours réussi à déplacer des montagnes. Portant la timide formation du SSV Ulm jusqu’en Bundesliga au terme de la saison 1998/1999, il réussira ensuite à remonter Hanovre en Bundesliga après de longues années d’absence et initiera un processus solide qui permettra au club de rester plus d’une décennie dans l’élite. Toujours dans un rôle de coach, il va donner vie au projet Hoffenheim permettant à cette ville de 3 300 habitants d’avoir un club en Bundesliga. Arrivé en troisième division, il connaîtra deux montées successives et stabilisera le club dans l’élite allemande. D’ailleurs, il fera fort puisqu’il trônera en tête de la Bundesliga à la mi-saison 2008-2009 avant de terminer septième. Avec un jeu léché et qui faisait office de nouveauté pour l’époque, Hoffenheim aura été une vraie sensation sous Ralf Rangnick. Outre un passage éclair à Schalke 04 qu’il a emmené en demi-finale de la Ligue des Champions 2011, il a intégré le groupe Red Bull en juillet 2012 en endossant plusieurs rôles. Que ce soit directeur sportif à Leipzig, à Salzbourg, directeur des sports à Bragantino ou bien coach du RB Leipzig (qu’il va faire monter en Bundesliga lors de la saison 2015/2016), il est l’un des hommes forts de la réussite du groupe Red Bull en Europe et à travers le monde. Manchester United ne s’est pas trompé sur le profil, Ralf Rangnick est un homme de projet qui sait faire progresser ses équipes, quelque soit le rôle qu’il endosse.

Le père du Gegenpressing

Souvent et à juste titre, le Gegenpressing, ce style de jeu intense fait d’un pressing constant qui a pour but de déjouer la relance adverse afin de mieux contrer est associé à Jürgen Klopp qui a su le développer au Borussia Dortmund et à Liverpool. Néanmoins, avant Jürgen Klopp, il y a eu Ralf Rangnick. Comme expliqué plus haut, son équipe du TSG Hoffenheim 2008-2009 a marqué un véritable tournant dans le football allemand. Avec un effectif fraîchement promu (qui a permis de révéler Luis Gustavo et Demba Ba notamment), le technicien allemand va avoir des résultats probants rapidement et va séduire avec cette tactique qui a surpris tout le monde en Allemagne. «À Hoffenheim et à Leipzig, nous avons utilisé un style très clair et audacieux, qui a été maintenu, quelle que soit la zone d’activité dans le match et le comportement de l’adversaire. En Allemagne, les premiers entraîneurs qui ont tout misé sur ce genre de football étaient Klopp et moi» avait-il d’ailleurs expliqué par le passé. Inspirant des coachs comme Julian Nagelsmann ou encore Thomas Tuchel, il a aussi permis l’éclosion de nombreux coachs de renom qui ont tous gravité autour de la sphère Red Bull. On peut ainsi citer Ralf Hasenhüttl (Southampton), Jesse Marsch (RB Leipzig), Adi Hütter (Borussia M’Gladbach), Bo Svensson (Mayence), Matthias Jaissle (RB Salzbourg), Marco Rose (Borussia Dortmund), Oliver Glasner (Eintracht Francfort) ou encore Niko Kovac (Bayern Munich). À noter que le tournant dans l’évolution tactique de Ralf Rangnick a eu lieu au début des années 1990 quand il a rejoint les équipes jeunes du VfB Stuttgart. Il a ainsi découvert Helmut Groß qui devint par la suite son mentor et l’accompagnera à Hoffenheim et Leipzig.

Ses inspirations ? Arrigo Sacchi et Valery Lobanovsky

Outre son mentor Helmut Groß qui l’a fait évoluer en tant que coach, Ralf Rangnick a aussi puisé le développement de ses idées de jeu dans deux écoles qui ont prouvé lors des années 1980 qu’elles pouvaient faire de grande chose. Tout d’abord l’école ukrainienne avec le grand Dynamo Kiev de Valery Lobanovsky et de l’autre l’école italienne avec le grand AC Milan d’Arrigo Sacchi. «En 1978, il était évident pour moi que si je devenais entraîneur, je ne voudrais pas jouer en 3-5-2 avec un libéro et une pure sentinelle. Je pensais que le football devait être plus difficile et audacieux. Pour trouver les réponses, j’ai dû étudier des entraîneurs étrangers. Petit à petit, j’ai découvert Valery Lobanovsky et Arrigo Sacchi. Ils ont influencé mon idée du pressing orienté vers le ballon et d’un jeu en zone avec quatre défenseurs alignés…. Dans les années 1980 et 1990, c’était rare en Allemagne» a-t-il notamment expliqué dans des propos repris par Sports.Ru. La faculté de ces équipes à se montrer offensives avec une belle agressivité à la perte du ballon a posé les bases des idées du jeune coach Ralf Rangnick à la fin des années 1990. Ce dernier a ensuite fait de son 4-4-2 une marque de fabrique qu’on a retrouvée dans les équipes du groupe Red Bull.

Il a déjà connu l’Angleterre

N’entraînant qu’en Allemagne, Ralf Rangnick a certes eu des rôles à l’étranger avec le groupe Red Bull que ce soit en Autriche, aux États-Unis ou au Brésil et il était directeur des sports du Lokomotiv Moscou depuis l’été 2021. Néanmoins, Manchester United sera sa première expérience de coach à l’étranger. Cela ne sera pas en revanche son premier passage en Angleterre dans le cadre du football. Ancien joueur amateur au poste de milieu de terrain, il a endossé le maillot du Southwick FC pour une pige dans les divisions inférieures anglaises entre 1979 et 1980. Étudiant à l’université du Sussex, il en a profité pour apprendre de nouvelles facettes du football. Utilisé à seulement 11 reprises, il a beaucoup appris de cette expérience comme il l’avait révélé en 2011 au Guardian : «la chose la plus importante pour moi était la quantité de coaching que nous avons fait sur le terrain. Il n’y a pratiquement pas eu de situation où nous ne nous sommes pas encouragés les uns les autres, en faisant du coaching entre nous ou en nous motivant les uns les autres. C’était totalement inspirant pour moi et m’a certainement façonné». Lors de son passage, il connaîtra d’ailleurs une lourde blessure qui l’éloignera quatre mois des terrains. Lors d’un contact avec un adversaire, il a eu deux côtes cassées et un poumon perforé. Good Morning England.

Davantage coach ou directeur sportif ?

Épousant les deux fonctions que ce soit coach ou directeur sportif depuis de nombreuses années, Ralf Rangnick aime user de son côté couteau suisse pour remplir les deux fonctions. Lorsqu’il a rejoint Red Bull en 2012, il a fait le choix d’être directeur sportif pour deux clubs et ne pouvait pas être coach. Cependant lors de la saison 2019-2020, il est devenu coach du RB Leipzig afin de faire l’intérim entre Ralph Hasenhüttl et Julian Nagelsmann. Un rôle qu’il a assumé en plus de son rôle de directeur sportif, car il ne voulait pas mettre un intérimaire qui se sente délaissé par les dirigeants. Dans une interview pour El Pais en 2020, il n’arrivait pas à se décider entre les deux postes : «si vous me demandez ce que je me sens, directeur sportif ou entraîneur, je ne pourrais pas répondre. Je peux faire les deux fonctions. Mais dans les grands clubs d’Europe, il serait très difficile d’assumer une double responsabilité de cette nature. Vous avez besoin de quelqu’un pour vous soutenir, comme Klopp avec Michael Edwards ou Pep Guardiola avec Txiki Begiristain à Manchester City.» Coach intérimaire puis consultant avec Manchester United, il aura l’avantage de s’épanouir consécutivement dans les deux fonctions.

Continue Reading
Comments