Connect with us

Politique

Trois candidats rejettent les résultats…la sécurité renforcée

Published

on


Trois candidats de l’opposition à la présidentielle gambienne ont rejeté, dimanche, après-midi, dans une déclaration conjointe, les résultats en cours de publication par la Commission électorale indépendante (IEC, sigle anglais), a constaté, sur place à Banjul, la capitale, l’envoyé spécial de l’APS.

Les trois opposants se sont retrouvés au domicile du candidat Oussainou Darboe, pour rendre publique leur déclaration commune, rejetant ces résultats qui donneraient une avance au président sortant, Adama Barrow.

‘’Les candidats Essa Mbaye Fall (indépendant) et Mama Kandeh, le chef de file du Parti du Congrès et de la démocratie (GDC, sigle anglais) m’ont rejoint pour contester les résultats et le silence qui a suivi leur publication’’, a déclaré Oussainou Darboe, en présence des deux autres candidats au quartier Pipeline à Banjul.

‘’Nous dénonçons les lenteurs notées dans le processus de publication des résultats. 24 heures après les opérations électorales, les gambiens ne sont toujours pas édifiés sur le vainqueur de la compétition électorale’’, a fait savoir M. Darboe.

Samedi, en début de soirée, la Commission électorale indépendante a commencé à donner les résultats de quelques circonscriptions de vote. Le processus de comptage des voix s’est prolongé jusqu’après 19 heures.

‘’Nos représentants dans les centres de votes ont dénoncé des impairs dans le processus de comptage des voix. Nous sommes en train de faire des investigations dans ce sens’’, a soutenu le principal opposant gambien.

Il a toutefois appelé ses partisans au calme. ‘’Nous sommes en train de réfléchir sur une stratégie pour voir comment gérer la situation. Nous appelons nos militants au calme’’, a-t-il insisté.

Le président de la Commission électorale indépendante (IEC, sigle anglais) Ali Momar Njie a continué ce dimanche à donner les résultats par circonscription électorale.

Selon ce décompte partiel, Adama Barrow, à la recherche d’un deuxième mandat, ‘’est largement devant dans la presque totalité des districts électoraux’’.

Six candidats dont le président sortant Adama Barrow sont en lice pour l’élection présidentielle gambienne tenue samedi.

962.000 électeurs répartis dans 1554 bureaux étaient appelés aux urnes dans les sept régions du pays.

Il s’agit du premier scrutin présidentiel de la Gambie après celui remporté en 2016 par Adama Barrow aux dépens de Yahya Jammeh. Ce dernier, après 22 ans au pouvoir, vit en exil en Guinée Equatoriale, depuis l’échec de sa tentative de confiscation de la victoire de son adversaire.