Connect with us

Religion

Sénégal: Delta, Omicron, retour de la Polio

L’année 2021 a été marquée par l’arrivée des variants Delta et Omicron qui ont aggravé la pandémie du coronavirus qui s’est déclaré au Sénégal en mars 2020. Il s’y ajoute la réapparition de la poliomyélite qui a fait un bilan de 12 cas. Durant cette année, le Sénégal s’est aussi doté de trois grands hôpitaux…

Published

on

Sénégal: Delta, Omicron, retour de la Polio

L’année 2021 a été marquée par l’arrivée des variants Delta et Omicron qui ont aggravé la pandémie du coronavirus qui s’est déclaré au Sénégal en mars 2020. Il s’y ajoute la réapparition de la poliomyélite qui a fait un bilan de 12 cas. Durant cette année, le Sénégal s’est aussi doté de trois grands hôpitaux dans les régions.

2021, s’est inscrite dans le prolongement de l’année précédente dans la lutte contre la pandémie du coronavirus. Seulement cette présente année a été plus foudroyante avec le nombre de cas enregistrés. Une situation causée par l’apparition des variants Delta et Omicron réputés être plus contagieux. Si le premier variant est à l’origine de la deuxième et troisième vagues, la dernière semble poser les jalons de la 4ème où le nombre de cas en cumul à tripler contrairement à la semaine d’avant.

Durant cette lutte contre le coronavirus, les autorités sanitaires ont mis le focus sur la communication de masse et de crise. A cet effet, une campagne a été initiée par le ministère de la santé pendant la troisième vague en donnant la parole aux spécialistes dans les différents domaines de la médecine pour sensibiliser leurs patients ou les personnes à risques sur les bonnes conduites à adopter face à leur maladie pour éviter le coronavirus.

Cette campagne avait aussi pour objectif d’amener les Sénégalais à aller se faire vacciner contre la Covid-19.

Réapparition de la polio

La polio a refait surface cette année dans le pays au mois de janvier. Des cas humains de polio ont été notés au Sénégal dans six régions et les prélèvements environnementaux concernent juste la région de Dakar. Selon le ministère de la santé : « il n’y a pas eu de cas dans la capitale ».

Les régions qui sont principalement touchées, concernent Diourbel qui concentre la moitié des cas. Il s’y ajoute cinq autres régions notamment Thiès, Louga, Fatick, Kaolack et Matam. Les cas de polio détectés se répartissent comme suit : 12 cas dans l’environnement ; 17 cas humains et 16 cas communautaires. Face à cette situation, une campagne de vaccination a été organisée du 17 au 19 décembre dernier pour une cible de 2 millions 803 mille 175 d’enfants concernés. Selon la direction de la prévention du ministère de la santé et de l’action sociale, « cette campagne vient en réponse à l’épidémie de poliomyélite qui s’est déclarée dans le pays depuis le mois de janvier. Et pour lequel on n’a pas enregistré des cas humains mais heureusement que nous ne sommes pas restés les bras croisés », a-t-il avancé.

Réception de quatre grands hôpitaux

Le Sénégal a réceptionné cette année quatre grands hôpitaux. Une manière pour le gouvernement de réparer l’équité et de rapprocher les citoyens des structures de santé. Ces établissements avec une capacité de 150 lits ont été érigés dans les localités de Kédougou, Touba, Kaffrine et Sedhiou, pour un coût global de 97 milliards de francs CFA (147,7 millions d’euros). Tous sont opérationnels. Plusieurs services comme orthopédie, oncologie, pédiatrie, gynécologie y sont ouverts.

Continue Reading
Comments