Connect with us

Uncategorized

Novak Djokovic à l’Open d’Australie EN DIRECT : Djoko vers un retour en rétention samedi… Sa possible…

AccueilSport Novak Djokovic à l’Open d’Australie, le 10 février 2021. Une photo qu’on n’est pas sûr de revoir un an plus tard. — Chine Nouvelle / Sipa Ce qu’il faut retenir Le visa de Novak Djokovic a une nouvelle fois été annulé Le Serbe risque trois ans d’interdiction d’entrée sur le territoire australien Le numéro…

Published

on

Novak Djokovic à l’Open d’Australie EN DIRECT : Djoko vers un retour en rétention samedi… Sa possible…

Ca s’agite à nouveau du côté de l’Australie et de Novak Djokovic,

Novak Djokovic à l'Open d'Australie, le 10 février 2021. Une photo qu'on n'est pas sûr de revoir un an plus tard.

Novak Djokovic à l’Open d’Australie, le 10 février 2021. Une photo qu’on n’est pas sûr de revoir un an plus tard. — Chine Nouvelle / Sipa

Ce qu’il faut retenir

  • Le visa de Novak Djokovic a une nouvelle fois été annulé
  • Le Serbe risque trois ans d’interdiction d’entrée sur le territoire australien
  • Le numéro 1 mondial avait pourtant été intégré au tableau principal de l’Open d’Australie, dont le tirage au sort avait lieu la veille

15h45: Un brin d’humour ne fait jamais de mal

Novavax Djokovic. pic.twitter.com/AVkEuhrXGY

— Jeu, Set et Maths (@JeuSetMaths) January 14, 2022

15h39: Pendant ce temps à Belgrade

Et bien, pas grand-chose, par rapport à la colère exprimée après le premier refus de visa de Djokovic. Pour rappel, la famille du joueur a indiqué qu’elle ne s’exprimerait plus avant la fin de la procédure juridique en cours.

15h25: Une opinion publique australienne majoritairement hostile à Djokovic

Des élections fédérales (l’équivalent de nos législatives, en gros) doivent se tenir au plus tard fin juin en Australie. Et forcément, cette échéance ne joue pas qu’un peu dans les décisions du gouvernement dirigé par le conservateur Scott Morrison. Selon de récents sondages relayés par L’Equipe, plus de 80 % des Australiens souhaiteraient l’expulsion de Djokovic.

14h42: Djoko définitivement fixé dimanche ?

On se permet de glisser un point d’interrogation, car tout est tellement fou dans cette affaire… Logiquement, selon la volonté du gouvernement australien, le Serbe doit être placé en centre de rétention samedi et saura s’il est expulsé dimanche à l’issue d’une nouvelle audition. L’Open d’Australie commence lundi. Le n° 1 mondial est censé affronter au premier tour son compatriote Miomir Kecmanovic, 78e au classement ATP.

14h21: C’est la nuit en Australie

Il est très exactement 0h21 (samedi) à Melbourne. Les autorités australiennes devraient arrêter d’envoyer du lourd pendant quelques heures. Mais l’affaire Djoko continue à provoquer des secousses dans le reste du monde.

14h08: Et la famille Djokovic dans tout ça ?

Pas de conférence de presse avec trophées sortis du placard ou manifs à Belgrade prévues a priori. Djordje Djokovic, frère de Novak, a déclaré à l’AFP que la famille ne s’exprimerait plus jusqu’à la fin de la procédure juridique en cours en Australie.

13h55: Tennys Sandgren au soutien de Djoko

Résolument opposé au vaccin anti-Covid, Tennys Sandgren a préféré rester chez lui aux Etats-Unis plutôt que de tenter sa chance façon Djoko, pour participer à l’Open d’Australie dont il a été deux fois quart-de-finaliste. Mais le 93e mondial ne perd pas une miette de l’actu, et partage ses vues sur Twitter. Le dernier en date : « A ce niveau, c’est un rituel d’humiliation. Il faut faire un exemple. Les dociles se sentaient mal à l’aise. » Voilà qui fait réfléchir…

This is a humiliation ritual at this point

An example must be made

The docile were feeling uncomfortable

— Tennys Sandgren (@TennysSandgren) January 14, 2022

13h30: Une procédure (encore) ralentie ?

Le désormais fameux Antony Kelly, qui avait ordonné la libération de Djokovic lundi, laisse donc la place à la justice fédérale australienne. Autant dire que les avocats du joueur, qui ont dit craindre un ralentissement de la procédure, sont vent debout.

13h20: Le juge de l’Etat de Victoria chargé de l’affaire annonce qu’il se dessaisit au profit d’une Cour fédérale australienne

Oubliez les jours précédents… On est vraiment sur la journée la plus folle depuis le début de l’affaire.

13h10: Quelques détails sur cette histoire de rétention

C’est Stephen Lloyd, un avocat du gouvernement australien, qui a dévoilé la volonté des autorités. Celles-ci ont l’intention d’ordonner le retour de Djokovic en rétention dès samedi matin, et qu’il ne puisse en sortir que pour assister, dans les bureaux de ses avocats et sous bonne garde, aux audiences en ligne de la justice concernant son cas.

12h55: Andy le magnanime

La réaction du revenant Andy Murray, après sa qualification pour la finale du tournoi de Sydney, ce vendredi, une première pour lui depuis trois ans : « Je ne vais pas rester là et commencer à frapper Novak alors qu’il est à terre. On a juste l’impression que ça traîne depuis un bon moment maintenant, et ce n’est pas génial pour le tennis, pas génial pour l’Open d’Australie, pas génial pour Novak ».

12h45: Djoko pourrait retourner en détention dès samedi !

Le représentant du gouvernement a assuré qu’il ne retournera pas en rétention avant un interrogatoire prévu samedi matin devant les services d’immigration, mais que les autorités comptaient l’y placer de nouveau ensuite. Incroyable !!!

12h25 : Djokovic devrait être autorisé à être avec ses avocats demain après avoir été interrogé par des agents d’immigration à 8 heures du matin demain, puis autorisé à rester dans les mêmes « locaux résidentiels » dans lesquels il se trouve ce soir.

11h55 : Selon l’avocat de Djokovic, l’une des raisons de l’annulation du visa du Serbe était la crainte d’exacerber un sentiment antivax (c’était une des réflexions que nous nous étions faites au tout début de l’affaire, notamment au sein des sceptiques du circuit ATP).

11h50 : La justice australienne accepte de surseoir à (différer) l’expulsion de Djokovic. 

On vient tous d’apprendre un nouveau mot grâce à cette alerte AFP. Le N.1 mondial de tennis, entré en Australie sans être vacciné contre le Covid-19, ne sera pas placé en rétention avant un interrogatoire prévu samedi matin devant les services d’immigration, et ne sera pas expulsé avant que la justice n’ait statué sur son recours contre l’annulation de son visa, a indiqué cet avocat, Stephen Lloyd, au cours d’une audience en référé devant un juge à Melbourne.

11h35 : La décision tardive du ministre australien de l’immigration n’est évidemment pas très bien accueilli par les avocats de Novak Djokovic. Mais comme cela était expliqué, ça faisait partie du plan pour que le Serbe n’ait pas le temps de se retourner.

11h24 :  Djokovic n’a pas été placé en rétention (pour le moment). 

Le joueur serbe n’a, à ce stade, pas été placé en rétention par les autorités, a précisé son avocat, Nick Wood, qui a demandé à ce que son client, entré en Australie sans être vacciné contre le Covid-19, reste en liberté pendant la durée de la procédure. « Nous sommes très préoccupés par le temps », a-t-il ajouté au cours d’une audience devant un juge de Melbourne, trois jours avant le début de l’Open d’Australie.

11h20 : Cette stat aurait été folle si Djoko n’avait pas gagné 9 fois.

If Novak Djokovic does not compete in the #AusOpen, there would be no champions from the previous 12 editions of the tournament in the men’s draw.

Rafael Nadal (2009) would be the lone past winner in the field.

— Ben Rothenberg (@BenRothenberg) January 14, 2022

11h15 : Djokovic demande à la justice de bloquer son expulsion d’Australie.

“Extremely precious, every minute that we have, before the tournament commences on Monday,” says Djokovic’s lawyer, trying to keep things on as fast a track as possible. #AusOpen

— Ben Rothenberg (@BenRothenberg) January 14, 2022

11h10: Ca va, c’est pas trop soporifique ce live vidéo en Australie, c’est bien.

11h : 45.000 personnes sur le live de l’audience, soit à peine moins que sur le live Insta de 20 Minutes avec Jean-Luc Mélenchon en début de semaine.

10h40 : Un juge australien va tenir vendredi une audience d’urgence sur Djokovic.

« Une audience en référé se tiendra ce soir (heure australienne) devant le juge Anthony Kelly de la Cour du circuit fédéral », a indiqué ce porte-parole dans un communiqué, sans plus de précisions.

L’audience sera diffusée sur YouTube https://t.co/DAPHURQ8qu

— Quentin Moynet (@QuentinMoynet) January 14, 2022

10h20 : Est-ce qu’on n’a pas un peu envie de se marrer quand même dans ce live? 

Moi à mon mariage VS moi quand Djokovic va rentrer à Monaco en pleurant. pic.twitter.com/DkBUzg2SJ4

— Ravava (@Ravavamouna) January 14, 2022

09h45 : Les autorités prévoient de mettre Djokovic en détention dans la soirée en Australie.

09h20 : L’annulation du visa de Djokovic protège les « sacrifices » des Australiens, dit le premier Ministre australien Scott Morrison.

« Les Australiens ont fait de nombreux sacrifices pendant cette pandémie, et souhaitent à juste titre que le résultat de ces sacrifices soit protégé », a déclaré M. Morrisson dans un communiqué, évoquant le cas du joueur serbe, qui voulait entrer en Australie sans être vacciné contre le Covid-19.

09h10 : Selon le Sydney Morning Herald, Novak Djokovic a été invité à se présenter demain pour un entretien avec des agents de l’immigration.

Le ministère de l’Intérieur discute actuellement avec les avocats de la star du tennis. A ce stade, il restera sur place jusqu’à l’entretien et dans l’attente de toute action en justice.

08h50 : Stefanos Tsitsipas avait allumé le numéro 1 mondial la veille.

« Djokovic fixe ses propres règles, c’est certain. Il a fait quelque chose que peu ont osé faire depuis que l’ATP et Tennis Australia ont annoncé certaines conditions pour entrer sur le territoire australien. Parmi les joueurs, personne n’imaginait pouvoir venir sans être vacciné. Il faut beaucoup d’audace pour faire ça, pour prendre le risque de ne pas disputer un Grand Chelem. »

08h45 : A quel héros enchaîné le père de Novak Djokovic va-t-il cette fois comparer son fils? C’est LA question du jour. A moins qu’il choisisse de poursuivre sur la voie de Spartacus.

08h40: Djoko pas encore retiré du tableau de l’Open d’Australie.

8h35 : Un dernier espoir pour Novak Djokovic? 

Selon le Sydney Morning Herald, les avocats du Serbe estiment qu’une audience en procédure accélérée pourrait lui permettre de renverser une nouvelle fois la vapeur d’ici dimanche, date de début du tournoi. Si Djoko fait appel, c’est le juge fédéral Anthony Kelly, qui lui avait donné gain de cause, qui reprendrait d’abord le dossier.

8h25 : Précision utile : Si Novak Djokovic ne fait pas appel de la décision, il sera immédiatement expulsé d’Australie (mais il va évidémment faire appel).

BREAKING:

Alex Hawke, the Australian Minister for Immigration, has cancelled Novak Djokovic’s Australian visa « on the basis that it was in the public interest to do so. »

This is effectively a re-deportation order for the unvaccinated nine-time #AusOpen champion. pic.twitter.com/2P611AbUiw

— Ben Rothenberg (@BenRothenberg) January 14, 2022

Weeeu, Weeeu, ceci est une descente de police, bien joué Djoko. Le Visa australien du numéro un mondial Novak Djokovic a été à nouveau annulé, a annoncé vendredi le ministre de l’Immigration Alex Hawke. Le Serbe entendait participer à l’Open d’Australie malgré son statut de non-vacciné. Cette décision a été prise « sur des bases sanitaires et d’ordre public », a précisé le ministre dans un communiqué. Rappelons que Nole est présent dans le tableau principal de l’OA, dont le tirage au sort a eu lieu la veille. Il avait pour adversaires probables Gaël Monfils en 8es et Rafael Nadal et demies. Tout est désormais remis en cause une seconde fois.

» Suivez avec nous la suite de l’affaire Djokvic

Continue Reading
Comments