Connect with us

Religion

Afrique: Algérie -0)

Alger — Deux mois après la cruelle élimination en barrages de la Coupe du monde 2022 face au Cameroun, l’équipe nationale de football a réussi son retour à la compétition, en battant, sans panache, l’Ouganda (2-0), samedi soir au stade olympique du 5-juillet, à l’occasion de la journée inaugurale (Gr.F) des qualifications de la Coupe…

Published

on

Afrique: Algérie -0)

Alger — Deux mois après la cruelle élimination en barrages de la Coupe du monde 2022 face au Cameroun, l’équipe nationale de football a réussi son retour à la compétition, en battant, sans panache, l’Ouganda (2-0), samedi soir au stade olympique du 5-juillet, à l’occasion de la journée inaugurale (Gr.F) des qualifications de la Coupe d’Afrique des nations CAN-2023.

Sur la pelouse du stade olympique du 5-juillet d’Alger, qu’ils ont retrouvé pour la circonstance, les coéquipiers du buteur maison, Islam Slimani ont mis à profit cette rencontre face aux « Cranes » pour tourner définitivement la page du Mondial 2022 et se projeter sur l’avenir, et la nécessité de « reconstituer un groupe fort et compétitif », comme l’a si bien signifié le coach national Djamel Belmadi, lors de la conférence de presse d’avant-match.

Face à un adversaire moyen, qui n’a représenté aucun danger pour les « Verts », la sélection algérienne a maîtrisé son jeu avec une possession supérieure à 80%, mais a pêché par un manque d’automatises au niveau offensif.

Le score aurait pu être lourd pour l’Ouganda qui a adopté un plan de bataille purement défensif, évoluant avec bloc très bas et des joueurs agressifs sur le porteur du ballon.

Pour ce premier match post-élimination du Mondial 2022, Belmadi a présenté un onze inédit avec notamment la titularisation, pour la première fois, du gardien de but Mustapha Zeghba (Damac FC/ Arabie saoudite), qui a réussi à repoussé un penalty (33e) quelques minutes après l’ouverture du score signée Mandi (28e).

Sur le plan défensif, le coach national a aligné une charnière centrale formée pour la première fois d’Ahmed Touba et d’Aïssa Mandi. Sans pour autant mis en difficulté, ce duo a rendu une belle copie en faisant preuve d’une bonne entente, ce qui devrait donner plus de choix pour Belmadi dans l’avenir et surtout redistribuer les cartes en vue des prochaines rencontres.

L’ailier droit du Stade brestois (France) Youcef Belaïli, auteur du deuxième but de la partie (80e) suite à un travail individuel remarquable, a ravi la vedette en réalisant une prestation de haute facture, confirmant son retour au premier plan.

« Les joueurs comme Belaïli ont besoin de toutes leurs facultés physiques pour être au top de leur forme. Le fait qu’il soit en Europe lui a permis de hausser un peu plus son niveau. Je suis vraiment content qu’il ait choisi de rester en Ligue 1 française. Lorsqu’il est comme ça dans sa forme physique, il est intenable. On est heureux qu’il soit aussi performant », a souligné Belmadi.

En assurant l’essentiel face à l’Ouganda, l’équipe nationale est appelée à confirmer ce succès, mercredi en déplacement face à Tanzanie, qui a tenu en échec samedi le Niger à Niamey (1-1), tout en réajustant quelques réglages.

Les « Verts » devront hisser leur niveau de jeu pour espérer aligner une deuxième victoire de suite et conforter leur position de leader, face à une équipe de Tanzanie qui aura l’avantage du terrain et du public.

Continue Reading
Comments