Connect with us

Religion

Sénégal: Oulimata Sarr, nouvelle ministre de l’Économie

C’est l’une des surprises du nouveau gouvernement sénégalais annoncé samedi 17 septembre : la nomination d’Oulimata Sarr au ministère de l’Économie, du Plan et de la Coopération, en remplacement d’Amadou Hott. C’est la première fois qu’une femme occupe ce poste dans le pays. Un portefeuille très stratégique, sur fond de crise économique mondiale, et un…

Published

on

Sénégal: Oulimata Sarr, nouvelle ministre de l’Économie

C’est l’une des surprises du nouveau gouvernement sénégalais annoncé samedi 17 septembre : la nomination d’Oulimata Sarr au ministère de l’Économie, du Plan et de la Coopération, en remplacement d’Amadou Hott. C’est la première fois qu’une femme occupe ce poste dans le pays. Un portefeuille très stratégique, sur fond de crise économique mondiale, et un défi pour celle qui était jusqu’ici directrice régionale d’ONU Femmes pour l’Afrique de Ouest et Centrale, sans ancrage politique.

 » Quand elle s’est rendue à Touba, pour la fête mouride du Grand Magal, on s’est dit que ce n’était pas un hasard, qu’elle était en campagne « , raconte une ancienne collègue d’ONU Femmes. Quelque 48 heures plus tard, Oulimata Sarr faisait son entrée au gouvernement.

 » Elle a gravi rapidement les échelons et a vraiment dynamisé l’organisation « ,  » c’est quelqu’un qui fait bouger les lignes « , poursuit notre interlocutrice.  » Engagée « ,  » impliquée « ,  » battante « ,  » efficace « … Nombreux sont ceux qui se disent  » admiratifs  » de son parcours.

Après un début de carrière dans l’audit, chez Ernst & Young, puis un poste de directrice financière d’une compagnie aérienne en Afrique du Sud, Oulimata Sarr a passé dix ans à la Société financière internationale, au sein du groupe de la Banque mondiale, avant de rejoindre les Nations unies.

 » Elle vient d’une autre planète. Les institutions internationales et la gestion de l’État, ce n’est pas le même monde « , estime pour sa part un sceptique, surpris qu’Oulimata Sarr ait sauté le pas.  » Pourra-t-elle apporter un nouveau souffle, alors que ce gouvernement a une durée de vie limitée, en vue de la présidentielle prévue en février 2024 ? « , s’interroge un observateur.

La ministre de l’Économie travaillera en tout cas étroitement avec un homme du sérail, mais également nouveau dans le gouvernement : Mamadou Moustapha Ba, en charge des Finances et du Budget.

Continue Reading
Comments