Connect with us

Santé

« s’ils ne libèrent pas Kaliphone, je vais révéler… »

Published

on


L’ancienne Présidente du mouvement Fouta Tampi, Fatoumata Ndiaye s’est prononcée sur l’affaire Kaliphone Sall, accusé de tentative de viols, de coups et blessures volontaires par la jeune mannequin Adji Thiaré Diaw.

Fatoumata Ndiaye Fouta Tampi est catégorique : « Je suis de l’Apr, mais je ne vais pas accepter que l’on fasse de Kaliphone l’agneau du sacrifice. S’ils ne le libèrent pas, je vais parler et je vais révéler pas mal de secrets. Ils savent très bien de quoi je parle. Je vais parler et ils n’auront qu’à m’enfermer comme ils l’on fait avec Kaliphone, mais je ne tairai pas cette injustice. Que Kaliphone soit sacrifié, je dis non« .

→ A LIRE AUSSI : Amnistie, Kaliphone et Adja Thiaré et féminisme : La réaction de Imam KANTE

Fatoumata Ndiaye est de ceux qui pensent que, Kaliphone ne mérite pas d’être emprisonné, alors que son accusatrice circule librement. « Tous les deux ont porté plainte ; tous les deux disposent d’un certificat médical avec Itt. Donc, tous les deux devraient être enfermés ou libérés », tranche-t-elle.

Ainsi, elle promet l’enfer au parti au pouvoir si d’ici lundi, son « frère » n’est pas libéré. Car, dit-elle, « lima kham dafa beuré té dina wakh ».

→ A LIRE AUSSI : Placé sous mandat de dépôt, le verdict tombe enfin pour Kaliphone Sall

A rappeler que l’influenceur Kaliphone Sall a été déféré, ce jeudi 29 septembre. Il sera jugé le 03 octobre prochain.

→ A LIRE AUSSI : Déféré au parquet, voici la charge retenue contre Kaliphone Sall

Continue Reading
Comments