Connect with us

Politique

Le ministre Cheikh Oumar Anne fixe ses objectifs

Published

on



 
Le marathon budgétaire se poursuit à l’assemblée nationale. Ce matin, c’est au tour du ministre de l’éducation nationale Cheikh Oumar Hann de défendre le projet de budget de son département.  Pour cette année 2023, le projet de budget du ministère de l’éducation nationale est arrêté à 803 048 460 268 FCFA en autorisations d’engagement (AE) et a 778 549 450 268 FCFA en credits de paiement (CP). Devant les parlementaires le ministre de l’éducation national a fixé ses objectifs.
 
 
Le Ministre de l’Education nationale, Cheikh Oumar Anne a apporté des explications sur les cantines scolaires. D’après lui, la restauration à l’école est bien un gage de réussite. Et, dans beaucoup de pays ce système est mis sur pied. «Toutefois, cela demande des moyens énormes et le Gouvernement fait d’énormes efforts avec une dotation de 1 300 000 000 FCfa chaque année pour l’implantation de ces cantines dans le plus d’établissements possibles pour aider nos enfants», a-t-il révélé. Sur l’alphabétisation et la nécessité de hausser ses crédits, Cheikh Oumar Anne déclare que le taux d’analphabétisme est de 54%, selon l’étude de 2013. Mais, rien qu’entre 2022 et 2023, le budget de ce secteur a beaucoup augmenté et ne cessera de connaître une hausse. Le Gouvernement est conscient de l’intérêt de l’instruction pour accéder à l’émergence et au développement. Pour rappel cette année 2023, le projet de budget du ministère de l’éducation nationale est arrêté à 803 048 460 268 FCFA en autorisations d’engagement (AE) et a 778 549 450 268 FCFA en crédits de paiement (CP). 
 
Selon le ministre des Finances, Moustapha Ba, ce budget a connu une hausse de 28,3% comparée à celui de l’année 2022.  En outre,  90,6% de ce budget est alloué aux dépenses de personnel. « Un choix assumé » selon le ministre des Finances Moustapha Ba.
 
Moussa Niass

Continue Reading
Comments