Connect with us

Politique

Les parlementaires interpellent le ministre de l’Éducation

Published

on


L’état de délabrement de l’école primaire Joseph Alamaty Diémé du village de Tendouck (Bignona) construite avant les indépendances inquiète vraiment certains parlementaires. Lors du vote du budget du ministère de l’Éducation nationale ce jeudi, ils n’ont pas manqué de le signifier au ministre Dr Cheikh Omar Anne.
 
Dans cette école primaire, le directeur, les enseignants, les parents d’élèves et, les élèves craignent que le pire arrive vu l’état très avancé de délabrement de certaines classes qui accueillent pourtant des élèves. Face à cette situation, les populations du village de Tendouck à travers l’association « Honoro » qui regroupe l’ensemble des fils et filles du village. Selon nos informations, ces derniers ont décidé de se cotiser, afin de prendre en charge la réfection des classes, puisque plusieurs fois et depuis plus de 5 ans les autorités éducatives du département de Bignona et de la région de Ziguinchor ont été saisies de cette question, mais toutes les correspondances sont restées sans suite. Cette indifférence est à l’origine de cette mobilisation des populations pour qui du reste, l’avaient toujours fait pour les 16 classes que compte cet établissement scolaire.

Il faut noter que, seulement trois ont été construites par l’Etat du Sénégal, toutes les autres sont l’œuvre de l’association « Honoro » qui regroupe toutes les populations résidentes et vivantes à l’extérieur de tendouck. D’après nos informations l’association ladite association a commandité un devis pour la réfection des classes qui s’élèverait à 2 533 400.

Continue Reading
Comments