Connect with us

Politique

Poussés vers l’élimination par le Maroc, les supporters belges mettent le feu dans les rues (vidéo)

Published

on


Des émeutes ont éclaté dans le centre de Bruxelles, dimanche en fin d’après-midi, après la victoire du Maroc contre la Belgique dans le cadre de la Coupe du monde de football au Qatar. Une centaine de policiers, munis de canons à eau, ont dû intervenir contre des supporters qui ont détruit du mobilier urbain et ont lancé des projectiles en direction de la police.

La situation dans le centre de Bruxelles était déjà tendue avant le début du match, note HLN, mais les tensions entre supporters se sont accentuées après la défaite de la Belgique face au Maroc (0-2). Plusieurs voitures et trottinettes ont été volontairement caillassées et brûlées. Le mobilier urbain a été en partie détruit. La zone de police Bruxelles-Capitale/Ixelles a demandé, via Twitter, à toute personne d’éviter le secteur du boulevard du Midi et des rues adjacentes. Vers 18h30, la situation était toujours tendue dans le centre de Bruxelles. Plusieurs policiers étaient encore la cible de projectiles.

→ A LIRE AUSSI : Mondial : La réaction de Didier Drogba après la victoire du Maroc sur la Belgique

Sur Twitter, Philippe Close, bourgmestre de Bruxelles, a dénoncé “avec la plus grande fermeté” les incidents de ce dimanche après-midi. “Je déconseille donc aux supporters de venir dans le centre-ville. La police engage tous ses moyens pour maintenir l’ordre public”, a-t-il écrit, avant de préciser que la police a reçu l’ordre de procéder à des arrestations administratives.

La ministre de l’Intérieur Annelies Verlinden (CD&V) s’est également exprimée sur Twitter, regrettant de voir que “certaines personnes profitent de la situation pour créer des émeutes”. Elle a ensuite remercié les forces de police qui “font tout ce qui est en leur pouvoir pour mettre fin à cette situation, et feront tout ce qu’elles peuvent dans les jours à venir pour identifier les émeutiers”.

7sur7



Continue Reading
Comments