Connect with us

Politique

#Mbour – Procès  des éléments de la sécurité du leader du parti Pastef : 3 des 5 gardes du corps de Sonko condamnés – Lequotidien

Published

on


Le juge des flagrants délits de Mbour, Pierre Tine, a vidé l’affaire dite des violents évènements de Tchicky en prononçant des peines diverses. Ainsi trois des cinq gardes du corps de Ousmane Sonko écopent d’un mois de prison ferme, tandis que le militant de l’Apr, Oumar Ndione, accusé d’avoir provoqué les agents de sécurité du leader du parti Pastef, s’est vu infliger une peine de 2 mois ferme. Les deux autres gardes du corps, Modou Diaw et Ibrahima Boye, ont, quant à eux bénéficié d’une relaxe pure et simple.

Par Alioune Badara CISS (Correspondant ) – Le juge des flagrants délits de Mbour a donné hier son verdict sur l’affaire dite des événements d’octobre au village de Tchicky, dans la commune de Diass. Les 5 gardes du corps du leader du parti Pastef, Ousmane Sonko, poursuivis pour «coups et blessures volontaires, destruction de biens appartenant à autrui» et «violation de domicile», ont été fixés sur leur sort. En effet, 3 des gardes du corps de Ousmane Sonko ont écopé d’une peine de 1 mois ferme. Il s’agit de Lamine Sonko, Modou Diop et de Diakhate Diop.

Ils sont reconnus coupables de coups et blessures volontaires.
Quant aux deux autres gardes du corps qui sont Modou Diaw et Ibrahima Boye, ils ont été purement et simplement relaxés.
Deux mois ferme pour Oumar Ndione de l’Apr
Mais si les 5 gardes du corps de Ousmane Sonko ont connu des fortunes diverses, ce n’est pas le cas pour les militants de l’Apr de Tchicky. Oumar Ndione, accusé d’avoir provoqué les agents de sécurité du leader du parti Pastef, a, en effet, écopé d’une peine de 2 mois de prison ferme. Ce dernier, en plus de son emprisonnement, devra payer la somme de 500 000 francs en guise de dédommagement à Pathé Mbaye et Ousmane Diop.

Les prévenus avaient comparu le 15 novembre dernier devant le juge Pierre Tine, qui présidait l’audience au procès des flagrants délits du Tribunal de grande instance de Mbour. Le procureur avait requis une peine de 2 ans dont 1 an ferme. Il a demandé la relaxe pour Diaw. Il a également requis 1an de prison ferme dont 6 mois ferme pour Oumar Ndione.

Les 5 gardes du corps de Ousmane Sonko, placés sous mandat de dépôt le 8 octobre dernier, étaient  devant la barre du Tribunal de grande instance de Mbour le 15 octobre dernier,  ainsi que Omar Ndione, le membre de l’Apr arrêté dans le cadre de incidents survenus à Tchiky, lors du Némékou Tour, entre la garde rapprochée du leader du parti Pastef et des militants de l’Apr.

Une audience qui s’était  déroulée sous une forte escorte policière, avec un cordon sécuritaire impressionnant pour filtrer les entrées et sorties au niveau du Tribunal d’instance de Mbour.

Cette affaire inscrite au rôle avait été jugée finalement dans l’après-midi.
abciss@lequotidien.sn

Continue Reading
Comments