Connect with us

Uncategorized

Monaco punit l’Asvel en Betclic Elite

L’Asvel continue de plonger. Trois jours après s’être écroulé dans le money-time à Limoges (82-71), le champion de France s’est noyé dès les premières minutes mardi à Monaco. Il n’a jamais pu sortir la tête de l’eau lors de ce match avancé de la 14e journée de Betclic Elite, même s’il a un peu atténué…

Published

on

Monaco punit l’Asvel en Betclic Elite

Débordée dès les premières minutes, l’Asvel a subi une huitième défaite en neuf matches mardi à Monaco (97-78) lors d’une rencontre avancée de la 14e journée de Betclic Elite. Boulogne-Levallois battu à Roanne, l’ASM prend la première place du classement.,

L’Asvel continue de plonger. Trois jours après s’être écroulé dans le money-time à Limoges (82-71), le champion de France s’est noyé dès les premières minutes mardi à Monaco. Il n’a jamais pu sortir la tête de l’eau lors de ce match avancé de la 14e journée de Betclic Elite, même s’il a un peu atténué l’addition en deuxième mi-temps (97-78) alors qu’il pointait à -25 en début de deuxième mi-temps.

L’équipe de la principauté profit de la défaite de la lourde défaite de Boulogne-Levallois à Roanne (102-77), en match en retard, pour s’emparer de la première place du classement, avec un match en plus.

Avec un Mike James de gala, auteur de dix-neuf points en première mi-temps (pour 26 au total et 6 passes décisives), Monaco a pris à la gorge les coéquipiers de Nando De Colo, passé comme une ombre sur le terrain en début de match (2 points et 4 balles perdues en 11 minutes), et passé trente-trois points à une défense dépassée dans le premier quart-temps (33-15). Les Villeurbannais perdaient sept ballons en dix minutes et étaient punis par James ou leur ancien meneur Matthew Strazel.

Déjà vainqueur du premier duel de la saison jeudi dernier en Euroligue (84-75), le finaliste de la Betclic Elite 2022 n’a pas desserré l’étreinte alors que Mike James enchaînait les tirs gagnants (7 sur 11 à la pause) ou les passes décisives.

19 points de Mike James (Monaco) en première mi-temps

L’Asvel a réagi en deuxième mi-temps après avoir valsé à moins 25 (61-36). Jonah Mathews a passé quinze points dans le seul troisième quart (23 au total) principalement à longue distance. L’écart a même fondu jusqu’à neuf unités (70-61) avant qu’un 7-0 en moins de deux minutes ne relance la « Roca Team » et tue le faible espoir villeurbannais de retour.

Cette huitième défaite en neuf matches toutes compétitions confondues, la sixième en douze journées domestiques, met déjà en péril la qualification des champions de France pour la Leaders Cup, qui opposera les huit premiers après la phase aller à Saint-Chamond (Loire, 17-19 février 2023).

L’Asvel sera sous pression dimanche 11 décembre à domicile face à Paris. Mais entre-temps elle se frottera au FC Barcelone vendredi en Euroligue dont elle ferme la marche après cinq revers d’affilée. Monaco, deuxième de l’épreuve continentale, enchaîne avec un autre déplacement en Espagne, au Real Madrid jeudi. Avant de défier Boulogne-Levallois et Victor Wembanyama dimanche à Levallois.

publié le 6 décembre 2022 à 22h17

Continue Reading
Comments