Connect with us

Religion

Sénégal: Bambey

Les populations de Mbarry, Silane, Bambey Sérère, Keur Coly Thiaw, Niokette et villages environnants, regroupées autour du collectif « Aar Sunu Moomel », ont battu le macadam, hier vendredi. Ces populations, très en colère, ont arboré des brassards rouges pour dire non aux mesures prises par le maire de Ngogom, Pape Momar Ngom, concernent une délibération sur…

Published

on

Sénégal: Bambey

Les populations de Mbarry, Silane, Bambey Sérère, Keur Coly Thiaw, Niokette et villages environnants, regroupées autour du collectif « Aar Sunu Moomel », ont battu le macadam, hier vendredi.

Ces populations, très en colère, ont arboré des brassards rouges pour dire non aux mesures prises par le maire de Ngogom, Pape Momar Ngom, concernent une délibération sur 300 hectares destinés à des investisseurs américains, qu’elles jugent illégales.

« Notre terre est sacrée », « Notre terre est vitale », ce sont ces slogans qu’on pouvait lire sur les pancartes des marcheurs. En effet, les populations des localités de Mbarry, Silane, Keur Coly Thiaw, Niokette, en brassards rouges, ont battu le macadam hier, vendredi 30 décembre 2021, pour dire non aux mesures prises par le Conseil municipal concernant la hausse des frais de bornage des délibérations sur les parcelles à usage d’habitation et le montant de 500.000 F CFA sur la ZAC, le Zone d’aménagement concerté, de Silane.

Yangane Saène, le porte-parole du collectif « Aar Sunu Moomel » explique : « il s’agit de l’octroi de 150 parcelles a des étrangers, soi-disant des Américains ; ce qui est illégal. Il s’agit d’une délibération portant sur 300 hectares, en guise d’exploitation économique à des soi-disant étrangers. Ce que nous sommes prêts à défendre jusqu’à notre dernière énergie. Nous sommes également contre le fait d’une régularisation illégale des frais de bornage des anciennes maisons. Nous sommes contre cette hausse injustifiée des frais de bornage de 20.000 à 60.000 F CFA. Nous sommes contre des frais de bornage de 500.000 F CFA au niveau de la ZAC de Silane ».

Et il poursuit : « nous allons poursuivre le combat. Nous allons introduire un recours administratif auprès de l’autorité compétente. Il y a d’autres actions que nous allons dévoiler à l’opinion nationale et internationale ».

Et Malick Ndiaye de renchérir que le maire Pape Momar Ngom « veut mettre à la disposition des spéculateurs fonciers nos terres. C’est ce qui explique la présence des marabouts et de l’ancien champion de lutte Mohameth Ndao Tyson à la cérémonie de lancement du Centre médical de Silane ».

Et pour Aliou Ndiaye, le président du collectif « Aar Sunu Moomel », « tous les moyens de lutte conventionnels (marche, sit-in) ou non conventionnels seront utilisés ». A noter que l’itinéraire que devrait emprunter les marcheurs a été changé. Il y a eu un dispositif sécuritaire composé de 5 véhicules des éléments de l’Escadron de surveillance de la Gendarmerie de Touba qui a été déployé pour empêcher les manifestants de rejoindre la route qui relie Bambey à l’autoroute Ila Touba.

Continue Reading
Comments